LES PRÊTRES N’EN PARLENT PAS , Ô COMBIEN JE SOUFFRE.

LES PRÊTRES N’EN PARLENT PAS , Ô COMBIEN JE SOUFFRE…

(Message Céleste Via Valentina Papagna (Sydney, Australie) : Dimanche des Rameaux – 10 Avril 2022

Les taches sur le Sol de l’Église


Aujourd’hui, à la Sainte Messe, pendant la Consécration, j’ai remarqué un Petit Garçon autour de l’Autel. Je me suis dit ‘  » D’où vient le petit bébé? » J’ai alors réalisé que c’était une vision que notre Seigneur me donnait. J’ai regardé le Petit Garçon Jésus descendre de l’Autel. Il avait les cheveux blonds ondulés et était tout de blanc vêtu. Il tenait quelque chose dans Sa Main qu’il léchait comme on verrait un bébé le faire; cependant, je ne savais pas ce que c’était. Je pouvais voir toute la verdure autour de l’autel représentant le Dimanche des Rameaux.

En regardant l’Enfant Jésus marcher sur le sol de l’église, j’ai remarqué une traînée de marques sales sur le sol, comme lorsque vous laissez tomber une figue ou un fruit et que vous marchez dessus et que vous l’écrasez. Les taches étaient très épaisses et collantes.

Je me suis dit, « Oh mon Dieu, les gens iront à la Sainte Communion et marcheront sur tout cela; qui nettoiera tout cela? » La vision était si réelle.

L’Enfant Jésus a marché le long de la piste des marques sales, puis s’est tourné vers moi, et avec des larmes coulant sur Ses Saintes Joues, Il a montré les taches et dit: « Regarde, la piste du péché. La raison pour laquelle Je te montre cela, c’est parce que Je vais être très offensé et subir un grand sacrilège aujourd’hui. Beaucoup de gens viendront pleins de péchés non confessés, non seulement dans cette église, mais dans toutes les autres églises, pour recevoir Mon Corps. Certains avec le péché mortel parce qu’ils ne l’ont jamais confessé. Ils ne connaissent pas la valeur de Mon Corps, et ils M’offensent tant. Les taches représentent des péchés, non seulement dans cette église, mais aussi dans toutes les autres Églises, et les prêtres n’en parlent pas. Ils ne disent pas aux gens de se repentir, ni de ne pas venir à l’Autel pour Me recevoir. Ô Combien Je souffre ! »

La traînée de terre qui représente le péché mène de l’Autel, où la Sainte Communion est distribuée, au Tabernacle de la Chapelle.

Les larmes coulaient sur le Beau Visage de notre Seigneur comme un petit Bébé. Il a dit, « La traînée du péché qui viendra Me recevoir un si grand Jour de Fête. Pas de repentance ! »

J’ai pleuré et je suis devenue très émue en regardant notre Seigneur. Puis Notre Seigneur s’en est allé et est retourné dans le Tabernacle.

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/