AH ROME, TU PLEURERAS AMÈREMENT.MON PEUPLE SORTEZ DE CETTE VILLE POUR NE PAS VOUS ASSOCIER A SES PÉCHÉS et, NE PAS PRENDRE PART A CES FLÉAUX QUI ARRIVENT !

AH ROME, TU PLEURERAS AMÈREMENT. MON PEUPLE SORTEZ DE CETTE VILLE POUR NE PAS VOUS ASSOCIER A SES PÉCHÉS et, NE PAS PRENDRE PART A CES FLÉAUX QUI ARRIVENT !

( MESSAGE DE NOTRE SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST À ALBINO DU 18/12/2021 )

Mes Fidèles enfants : Bien-aimés, la PAIX soit avec vous !

Que votre cœur ne soit pas triste, vous n’êtes pas seuls, Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la FIN et Je ne vous abandonnerai jamais, surtout en ce moment. Je ne veux pas vous perdre.

Ayez confiance en Moi , ne doutez pas.

Vous êtes le sel de la terre, vous donnez du goût à cette vie amère, pleine de haine et sans amour.

Courage ne perdez pas l’espoir !

Cherchez-vous, comme Je vous ai cherché.

Réunissez-vous , comme Je vous ai réuni.

Aidez-vous, comme Je vous aide .

Consolez-vous comme Je vous console .

Protégez-vous, comme Je vous protège .

Pourvoyez, comme Je pourvois . Mais surtout aimez-vous comme Je vous aime. C’est l’amour qui est la clé de tout , car il est plus fort que la mort .

C’est avec l’Amour que l’on vainc le mal . Ayez les mêmes sentiments. Bienheureux l’homme qui n’a pas péché avec les paroles et qui n’est pas tourmenté par le remord des péchés .

Bienheureux celui qui n’a rien à se reprocher. Ils vous persécuteront à cause de Moi .

Ils vous enlèveront ceux que vous aimez, mais ! une chose ils ne pourront jamais vous enlever : «  LA FOI EN MOI » !

Restez toujours fidèles.

Réjouissez-vous, car votre récompense sera grande dans les Cieux. J’ai vaincu le monde.

Celui qui est méchant avec lui-même, avec qui se montrera t ‘il bon?

L’homme qui a l’œil envieux regarde ailleurs et méprise la vie des autres. Présentez-Moi les

offrandes qui Me sont dues, Rappelez-vous que la mort ne tardera pas.

Avant de mourir faites le BIEN selon vos possibilités. Soyez généreux, car aux enfers il n’y a aucune joie à rechercher.

Chaque œuvre corrompue disparaîtra ; celui qui l’accompli s’en ira avec elle.

Ce que vous vivez actuellement est le fruit de ce que vous avez semé avec vos péchés. Vous avez été avertis, mais vous n’avez pas changé. Au contraire, vous avez toujours plus fait du péchés : C’est votre attitude de vie. Vous avez tout mis avant MOI. Et dans l’heure de la peur vous M’invoquez .

Vous n’êtes pas cohérents. Vous qui M’avez éloigné , vous ne devriez même pas M’invoquer ; vos invocations sont des blasphèmes, parce que vous M’appelez avec des lèvres sales , pendant que vous êtes encore unis à satan, parce que vous osez mélanger Mon Saint Nom à vos plans de délits.

La paix a été promise aux hommes de bonne volonté. Je suis venu apporter la paix et vous M’avez chassé. Comment pourriez-vous avoir la paix ?

Votre cheminement de vie vers satan est impressionnant, il n’a plus rien à vous enseigner. Et alors son fils : L’antéchrist viendra des enfers. Les temps sont mûrs et vous aurez mérité de connaître l’horreur qui précède la FIN .

Vous ne vous arrêtez pas, vous continuez de supprimer des vies et vous avez même le courage de justifier votre œuvre.

Écoutez-Moi bien, servants infidèles : MOI QUI SUIT DIEU , JE vous annonce que Ma venue est proche. Abandonnez les œuvres des ténèbres, car votre châtiment sera éternel .

Ah Rome , tu es devenue comme une veuve en deuil, tes rues seront tachées de sang, tu pleureras amèrement, personne ne te donnera du réconfort. Tous tes Bien-aimés , tous tes protecteurs te trahiront , tes collaborateurs sont contents pour tes méfaits sans nombre , tes enfants ont été conduit à l’esclavage.

ROME ! Chaqu’une de tes splendeurs disparaîtra , tes responsables seront étendus dans les rues sans vie . Tu te rappellera des jours antiques, pleins d’apparats : Prochainement , il n’y aura que deuil et désespoir .

Mon peuple, Sortez de cette ville : Pour ne pas vous associer à ses péchés et ne pas prendre part à ses fléaux qui arrivent .

Tournez vos regards vers le CIEL: Tout comme J’Y suis monté, maintenant Je vais descendre.

À demain au Ciel, Mes frères. Votre Jésus. «