C’EST UN DEVOIR POUR TOI DE RAPPELER A TOUS QUE LES ÉPREUVES QUI VOUS SONT ENVOYÉES, OU PERMISES SONT TOUJOURS UN GRAND SIGNE DE MA MISÉRICORDE !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-33.jpeg

C’EST UN DEVOIR POUR TOI DE RAPPELER A TOUS QUE LES ÉPREUVES QUI VOUS SONT ENVOYÉES, OU PERMISES SONT TOUJOURS UN GRAND SIGNE DE MA MISÉRICORDE !

Les Russes et les Arabes tenteront encore de mettre en discussion le sort de l’humanité ! Tu dois t’offrir ma jeune fille, car une possible crise mondiale pourrait survenir dans les trente prochaines années !… Cette ère expérimentera la paix durable seulement après que le monde aura rejeté le fils de la damnation

10 mai 2000
Dans la nuit, je suis réveillée par une merveilleuse lumière. C’est le Seigneur.
J. : « Réveille-toi, âme aimée de l’Éternel Amour !

Tu sais bien qu’en ce moment mon peuple est dans une grande épreuve. Tu sais aussi que ta génération vit des temps décisifs pour reconstruire ce qui a été détruit ! C’est un devoir pour toi de rappeler à tous que les épreuves, qui vous sont envoyées, ou permises sont toujours un grand signe de Ma Miséricorde !


D. : « Seigneur trois fois Saint, beaucoup se révoltent face aux tragédies qui se passent sous ton regard silencieux ! »
J. : « C’est pour cela qu’en cette nuit, je m’adresse à chaque cœur par ton sacrifice : Ô hommes, vous devriez retenir la langue du jugement et méditer sur la cause de la mort qui frappe.

Je vous dis que beaucoup de sang coulera encore sur vos chemins à cause des péchés qui attirent la Justice Divine. Si seulement vous reveniez sur les sentiers de vérité où ma très Sainte Mère, depuis longtemps, vous appelle ! L’origine de vos maux et de vos peines intimes reste l’antique péché de la désobéissance à la Volonté Suprême. »
D. : « Maître, quand aurons-nous la paix ? »
J. : « Quand l’homme permettra à Dieu de le guider ! Le triomphe du Cœur de la Très Sainte Mère est pour vous tous un grand secours, afin qu’un temps de paix entre les peuples s’établisse. Mais
toi, mon intime servante, tu sais qu’il ne durera pas très longtemps !
Le cœur des hommes s’est endurci à tel point que la prospérité et la fausse réconciliation feront réapparaître le vrai visage de l’homme non repenti !

Les Russes et les Arabes tenteront encore de mettre en discussion le sort de l’humanité ! Tu dois t’offrir ma jeune fille, car une possible crise mondiale pourrait survenir dans les trente
prochaines années !
En vérité, les larmes de Ma Mère et les tiennes ont déjà obtenu à plusieurs reprises de Notre Clémence, que les foudres soient réduites en puissance et le dommage contenu ; mais sans cesse, l’homme, empoisonné par la bête aux dents d’acier8 veut procurer à ses semblables un nouveau déluge !

Moi, Jésus, Roi de la Révélation, je mets en garde le monde, parce que le travail sournois de l’ennemi
ne s’arrêtera pas. J’embrasse mon Église en cette heure terrible pour qu’en elle se fortifie l’esprit évangélique et qu’elle n’entrave jamais Mon Esprit, qui la guide jusqu’à son allégresse.

À tous ceux qui continueront de condamner Mon Œuvre, en toi, ma petite bergère, je dis qu’il est dangereux de tenter Dieu, car dans le futur je me réserverai de leur montrer le châtiment de ma main ! »


D. : « Mon aimé Seigneur béni, mon pauvre cœur brûle d’amour à regarder tes yeux étincelants de lumière et débordants de larmes à cause de la froideur des créatures ! Comme tu es bon ! »
J. : « Oh mon âme, je descends de mon trône pour trouver consolation près d’une fille de ce peuple fidèle qui m’attend. Pour cette attente vécue dans la droiture, je ne tarderai pas à vous manifester mes volontés.

Cette ère expérimentera la paix durable seulement après que le monde aura rejeté le fils de la damnation.

À toutes les créatures, qui auront conquis la pureté angélique, par leurs prières et leur offrande, j’ouvrirai en grand mon Cœur d’Amour, qui leur offrira le don de la sagesse.
Je viens prendre charité, fidélité, amour et avec vous fils et filles de Mon Épouse (l’Église) je veux les distribuer dans le monde.
Demeure dans ma paix !
Écris mon signe. »

Vous pouvez commander le livre auprès des éditions RAM : https://www.asonimage.fr/A-6545-la-sagesse-revelee-du-dieu-vivant-tome-6.aspx

( Message à Manduria – Message de 2010 –)