CE QUI LA TERRIFIA LE PLUS : «  FÛT LA COLÈRE DE DIEU » . J’AI VU LA COLÈRE DE CEUX QUI LE PERSÉCUTENT . J’AI VU LA JUSTICE DIVINE LES FRAPPER DE SA FOUDRE !

PROPHÉTIES BIENHEUREUSE ÉLISABETH CANORI MORA : PROPHETIES & MYSTIQUES

CE QUI LA TERRIFIA LE PLUS : «  FÛT LA COLÈRE DE DIEU » . J’AI VU LA COLÈRE DE CEUX QUI LE PERSÉCUTENT . J’AI VU LA JUSTICE DIVINE LES FRAPPER DE SA FOUDRE !

HEUREUX LES BONS ET VÉRITABLES CATHOLIQUES , ILS AURONT LA PROTECTION DES SAINTS APÔTRES !

( DE LA BIENHEUREUSE ÉLISABETH CANORI MORA )

( Bienheureuse ÉLISABETH CANORI MORA Épouse et Mère.(1774-1825). STIGMATISÉE – CORPS INCORROMPU. Canonisé par Jean-Paul II le 24 avril 1994 )

—————

Heureux les bons et véritables catholiques ! Ils auront pour eux la puissante protection des Saints apôtres PIERRE et PAUL, qui veilleront sur eux afin qu’il ne leur soit fait aucun dommage, ni dans leurs personnes, ni dans leurs biens.

Les mauvais esprits dévasteront tous les lieux où DIEU aura été outragé, blasphémé et traité d’une manière sacrilège. Ces lieux seront ruinés, anéantis et il n’en restera aucun vestige.

( Quelques paragraphes de son journal )

LE 22 MARS 1814, ALORS QU’ELLE PRIAIT POUR LE SAINT PÈRE, ELLE ÉCRIT « J’ai vu le Saint Père entouré de loups qui complotaient pour le trahir … J’ai vu le tribunal de loups qui entouraient le pape , et deux ANGES pleuraient …

Quand Je leur ai demandé pourquoi ils étaient tristes et se lamentaient, abaissant leur regard sur ROME avec des yeux pleins de compassion, ils répondirent :.« ROME : ville remplie de gens misérables et ingrats,

LE 16 JANVIER 1815, LES ANGES LUI MONTRÈRENT
« J’ai vu beaucoup d’ecclésiastiques qui persécutent JÉSUS Crucifié et son saint Évangile, sous le couvert de faire du bien … Comme des loups furieux, ils s’ingénient à faire descendre le chef de l’Église de sa chaire» .

Puis elle fut autorisée à voir quelle terrible indignation ces loups suscitent à DIEU..«Terrorisée, j’ai vu la justice divine les frapper de sa foudre !

J’ai vu des immeubles s’effondrer. Villes et régions du monde entier tombèrent dans le chaos.. On n’entendait rien si ce n’est d’innombrables et faibles voix implorant pitié. D’innombrables personnes périront»

Ce qui la terrifia le plus fut la colère de DIEU. Elle le vit.«très en colère contre ceux qui le persécutent. 
De ses bras tout puissant, l’Éternel retenait la foudre, son visage était éclatant d’indignation et son regard aurait suffi pour incinérer le monde entier».