PLUTÔT QUE SE COMPORTER EN «  PÈRE » IL S’EST TRANSFORMÉ EN UN ACCUSATEUR, QUALIFIANT LA MESSE TRIDENTINE D’IDÉOLOGIE

François fait preuve d’une duplicité dégoûtante à propos de Traditionis Custodes

Les évêques du sud de la France ont rencontré François le 10 septembre pour une réunion ad limina de deux heures.

Les archevêques Aveline (Marseille) et Le Gall (Toulouse) ont qualifié la rencontre de « fraternelle, simple, facile et libre ». François a insisté sur la « proximité pastorale » et « l’attitude paternelle » envers les fidèles, les politiques et – même – les croyants d’autres religions, soulignant « la dimension du cœur et de la paternité. »

Cette duplicité hypocrite a pris fin rapidement lorsque François a été interrogé sur Traditionis Custodes. Plutôt que de se comporter en « père », il s’est transformé en un accusateur qualifiant la messe tridentine d' »idéologie » et de « prétexte pour rejeter Vatican II » – bien que la messe romaine ait été célébrée par les pères du concile.

Sans ménagement, il a déclaré : « Nous devons tracer une ligne et basta ». Puis, il a poursuivi en disant que dans le « dialogue avec l’Islam », les évêques devraient faire preuve d’une « grande proximité » et établir des « relations personnelles », rappelant l’importance de « l’accueil des personnes. »

( Source https://gloria.tv/post/sYWSSrw1JHT76gtVpe8XSsGEC