LA MESSE N’EST PAS LA PROPRIÉTÉ PRIVÉE D’UN PAPE !

Schneider : « La messe n’est pas la propriété privée d’un pape » !

Avec Traditionis Custodes, François donne à l’évêque Athanasius Schneider l’impression d’un berger « qui, au lieu de s’occuper de ses moutons, les frappe rageusement avec un bâton. »

Schneider a déclaré à RemnantNewspaper.com (24 juillet) que François parle de « dialogue, de patience, de chaleur et d’accueil sans jugement » alors que TC est un signe d' »intolérance pastorale » et de « rigidité spirituelle. »

Tandis que le document de François à Abou Dhabi embrassait la « diversité des religions », il rejette maintenant résolument la diversité des formes liturgiques. Cependant, Schneider explique que le rite romain est un trésor liturgique millénaire et « n’est pas la propriété privée d’un pape. »

Sa conclusion : « Les séminaristes et les jeunes prêtres doivent demander le droit d’utiliser ce trésor commun de l’Église, et si ce droit leur est refusé, ils peuvent néanmoins l’utiliser, peut-être de manière clandestine ». Schneider a grandi en Union soviétique où sa famille pratiquait la foi de manière clandestine.

Pour Schneider, il ne s’agit « pas » de désobéissance, mais d’un acte d’obéissance à l’Église, car le rejet du rite romain par François ne représente qu' »un phénomène éphémère par rapport à l’esprit et à la praxis constants de l’Église. »

En attendant, Schneider attend un motu proprio avec des « normes strictes » supprimant la pratique des « messes LGBT » dont la seule désignation comme telle est « un blasphème » et « un outrage à la majesté divine. » Néanmoins, de tels événements « sont tolérés par le Saint-Siège et de nombreux évêques. »

( Source: https://gloria.tv/post/kFPLyTNRKBFf1dWgAnSDZVL7s