LA SIGNATURE DE DOCUMENTS POUR LA PAIX HUMAINE AVEC DES RELIGIONS QUI NE SONT PAS CATHOLIQUES EST UN OUTRAGE A DIEU !

ASIE/EMIRATS ARABES UNIS - Signature d'une Déclaration d'Abu Dhabi sur la  fraternité de la part du Pape et du grand imam d'al-Azhar - Agenzia Fides

LA SIGNATURE DE DOCUMENTS POUR LA PAIX HUMAINE AVEC DES RELIGIONS QUI NE SONT PAS CATHOLIQUES EST UN OUTRAGE A DIEU ..

LE DOCUMENT SIGNÉ EN FÉVRIER 2019 AUX ÉMIRATS ARABES UNIS, PAR LE PAPE ET LE GRAND IMAM D’AL-AZHAC » POUR LA PAIX DANS LE MONDE et LA COEXISTENCE COMMUNE : CETTE PAIX N’EST PAS CELLE DE JÉSUS -CHRIST , SELON SES PROPRES PAROLES .

LE PAPE A COMMIS UNE ERREUR EN CE SENS QU’IL N’ÉTAIT PLUS DANS SA MISSION DE VICAIRE DU CHRIST..

( Un enseignement de JÉSUS donné à SŒUR BEGHE le Jeudi 1er juillet 2021 )

Les portes de l’enfer ne prévaudront pas !

Quand J’étais sur la terre, J’ai prêché, J’ai enseigné, J’ai expliqué. J’ai découvert aux hommes les mystères de Dieu, Je leur ai découvert la loi de Dieu.

Le démon ayant envahi le monde, il avait mis la rancœur dans le cœur des hommes, l’inimitié, la concurrence déloyale, la jalousie et les 7 péchés capitaux (l’orgueil, l’avarice, l’envie, la colère, l’impureté, la  gourmandise, la paresse) qui sont la source de beaucoup de fautes. Les hommes ne savaient plus quelle était l’échelle des valeurs et ils confondaient souvent la vertu et le vice. Ainsi, défendre l’honneur était considéré comme un bien alors qu’il découle souvent d’un orgueil blessé.

La loi de Dieu découverte aux hommes par le décalogue devait être rehaussée par la connaissance de la vertu, qui dépasse les interdits. Je leur ai donné cette connaissance, celle d’aimer le prochain alors que celui-ci peut être mal-aimé. J’ai montré l’exemple en faisant du bien à tous les pécheurs, Mes frères, qui M’entouraient, Je les ai guéris, Je les ai absous, Je les ai encouragés. Je leur donnais Ma Parole et Ma bénédiction et ils étaient avides de Mes dons. Le peuple était enflammé par Mes Paroles, un prophète leur était donné et Ma présence les transportait et les rendait meilleurs.

Quand Je fus exécuté, flagellé et puis crucifié, ils en furent déroutés et, plus tard, lorsque les apôtres furent confirmés en l’Esprit Saint, il n’y eut plus d’atermoiement, ils revinrent en force et furent parmi les premiers chrétiens de Mon Eglise.

Ainsi en sera-t-il à la fin des temps. Les chrétiens seront déroutés parce que l’Eglise, à son tour, sera bafouée et corrodée, elle vacillera sans personne pour la relever. Les chrétiens fidèles garderont la foi, l’espérance et la charité, mais les autres, ceux qui auront suivi l’Eglise dans sa chute, seront abasourdis et remplis de déception. Ils ne comprendront pas ce qui leur semblera être une fin de cycle, une fin de la chrétienté, une fin de deux mille ans de stabilité et d’essor planétaire. Ils ne comprendront pas que cette chute sera celle des représentants infidèles de l’Eglise et des traîtres à l’enseignement de leur Maître, le Seigneur Jésus-Christ. Or tout ce qui n’est pas de Lui est appelé à disparaître.

Les Dix Commandements de Dieu sont oubliés, les prêtres ne les enseignent plus dans les églises, la primauté de l’Eglise catholique est intangible, elle n’est pas l’égale des autres religions teintées d’erreurs ou fausses, elle doit enseigner et non dialoguer, elle doit convertir à elle au lieu de laisser les consciences faire leurs propres lois.

L’Eglise est une société hiérarchique et Jésus-Christ à donné l’ordre à Pierre de fortifier ses frères dans la foi. C’est lui qui doit, en premier, s’attacher à Jésus-Christ et conforter ses frères et les peuples dans Sa Loi. Il ne doit pas se comporter en mercenaire et promulguer des permissions qui entraînent les âmes à la perdition.

La sainte messe catholique latine est à préserver comme la perle la plus précieuse de l’univers et voici qu’elle vient d’être interdite au sein même de la basilique Saint Pierre à Rome, centre de la catholicité. « Rome perdra la foi » dira la très sainte Vierge Marie à La Salette en 1846. Interdire le saint Sacrifice de la Croix, la Rédemption de l’humanité au sein même du Siège des successeurs de saint Pierre est un affront exceptionnel à Dieu et à Ses saints.

Cette interdiction sonne déjà le glas de ce qu’était la sainte Eglise catholique et romaine, elle manifeste la dérive de Ses représentants et le château de cartes qu’ils représentent encore en son sein s’écroulera comme un immeuble sans fondation.

Ce temps est proche, Mes enfants, mais ne soyez pas troublés car Ma sainte Eglise demeurera toujours. La foi catholique a toujours été exigeante, fondée sur le roc, et sa moralité inchangée à travers les siècles. « Le ciel et la terre passeront mais Mes paroles ne passeront point » (Mt 24, 35).

Le sacrement de mariage a été institué par Jésus-Christ Lui-même qui, par Sa présence à Cana, a béni le mariage et y a effectué Son premier miracle. La relation matrimoniale et tout ce qui s’ensuit, la naissance des enfants, leur éducation et leur développement sont réservés aux époux.

Toute autre union qui copie la seule union voulue par Dieu est immorale et un grand péché. Quand des représentants de la sainte Eglise catholique se veulent conciliants envers toute autre forme d’union, ils scandalisent, ils pèchent gravement et ils trahissent leur mission de représentants de Jésus-Christ.

La signature de documents pour la paix humaine avec des religions qui ne sont pas catholiques est un outrage à Jésus-Christ qui a dit : « Je vous laisse la paix, Je vous donne Ma paix, Je ne vous la donne pas comme le monde la donne. » (Jn 14, 27). La paix dans le monde découle de la paix que donne le Seigneur Jésus, celle qui n’est pas du monde, celle qui vient de l’obéissance et de la foi en Sa Parole. Toute paix mondaine qui ne trouve pas sa source en la paix que donne le Christ Jésus, est une paix du monde ; elle n’est pas celle que J’ai promise et que Je donne réellement à ceux qui Me suivent.

Le document signé en février 2019 aux Emirats Arabes Unis par le pape et le grand Imam d’Al-Azhac « pour la paix dans le monde et la coexistence commune », fait partie de la paix que le monde donne et qui n’est pas celle de Jésus-Christ selon Ses propres paroles. La paix que donne le monde est une paix diplomatique tandis que celle que Je donne est durable et débouche sur la vie éternelle, parce qu’elle concerne l’âme avant le corps. Le pape a commis une erreur en ce sens qu’il n’était plus dans sa mission de Vicaire du Christ mais il a agi comme un ambassadeur d’une religion considérée égale à une autre religion. Telle n’est pas sa mission et ce fait est regrettable et nuisible à la Vérité unique et absolue.

Je reviendrai bientôt parce que J’ai promis que les portes de l’enfer ne prévaudront pas. Je reviendrai pour redresser ce qui est tordu, pour remettre la Vérité à Sa place d’honneur, pour asseoir sur le siège de Pierre le successeur désigné par Dieu et non par l’ambition de renégats.  Oui, ceux qui se sont dénommés eux-mêmes le groupe ou la « mafia » de Saint-Gall, sous l’égide de l’évêque de Saint-Gall en Suisse, se sont entendus pour présenter leur candidat au dernier conclave, lequel, fort de leur influence, fut élu. Ceci n’est plus un fait caché, il est notoire et c’est pourquoi, Moi, Jésus-Christ, Je demande à Mon crayon de ne plus taire ce fait.  Lorsque l’influence du Saint Esprit est court-circuitée au sein d’un conclave, l’élu n’est pas Son candidat et s’il travestit ensuite sa mission, tout ce qui s’ensuit est la suite humaine d’une volonté humaine.

Je laisse les hommes aux conséquences de leurs fautes, mais lorsque la coupe sera pleine, Je permettrai que le château de cartes s’écroule emportant une partie de l’humanité à sa suite. Les innocents seront récompensés dans le Ciel et les autres, triés par les anges de Dieu, entreront dans le monde nouveau. Je reste et demeure le Maître de la vie et de la mort, Créateur de toutes choses et rien ne se passe en dehors de Ma volonté tant sur la terre que dans le Ciel.

Priez, Mes enfants, priez beaucoup parce que « le démon tel un lion rugissant rôde, cherchant qui dévorer » (1 P 5, 8). Les temps sont mauvais, le péché est partout, les lois sont néfastes et les hommes impies. Ne soyez pas de ceux-là, vous êtes Miens, et Je vous veux avec Moi dans le Ciel.

Je vous bénis et Je vous aime, soyez en paix, fervents et dévoués.

( Source de cet article : https://srbeghe.blog/2021/07/01/les_portes_del_enfer_ne_prevaudront_pas/