QUAND UN DÉMON SE MANIFESTE, SA PUISSANCE EST EFFRAYANTE. LORSQU’UNE ÂME TOMBE DANS SES FILETS IL DEVIENT SON MEURTRIER, C’EST AINSI QUE DE NOMBREUSES ÂMES VONT EN ENFER

Je suis revenu de l´Enfer !, Témoignages, Religion, Nos Rayons - Chiré

QUAND UN DÉMON SE MANIFESTE, SA PUISSANCE EST EFFRAYANTE. LORSQU’UNE ÂME TOMBE DANS SES FILETS IL DEVIENT SON MEURTRIER, C’EST AINSI QUE DE NOMBREUSES ÂMES VONT EN ENFER !

CES ÂMES SERONT ÉTERNELLEMENT SOUS SA DOMINATION !

( Un Enseignement de Jésus donné à Sœur BEGHE le Vendredi 13 novembre 2020 )

État des âmes en enfer

Je suis l’Amour de la création, J’ai tout fait par Amour, J’ai tout façonné par Amour, J’ai tout supporté par Amour. C’est l’Amour qui devait mener et guider le monde mais, par le rapt de Lucifer, c’est la haine qui a recouvert l’univers. La haine gouverne le monde, les hommes aiment ceux qui leur ressemblent mais ils repoussent ceux qu’ils ne connaissent pas. Ils fréquentent ceux qui leur apportent ce qu’ils croient être du bien, mais la plupart du temps, c’est plutôt leur intérêt qui les guide et non l’amour. Quand l’intérêt a disparu, il n’y a souvent plus ni amour ni compagnonnage. Il n’y a plus qu’indifférence qui est une frontière du côté de la haine.

La haine est un sentiment qui porte à l’homicide or Satan est l’homicide par excellence, celui qui le sera jusqu’à la fin du monde et il s’active pour tuer autant et aussi souvent qu’il le peut. Il est l’ennemi inconditionnel de Dieu et tout ce qu’il peut faire pour L’attaquer, il s’y efforce et s’y attelle. C’est le démon l’agresseur, il est l’ennemi implacable de la Très Sainte Trinité et tout ce qui lui est accessible, il l’aborde pour y nuire. Il est la destruction permanente, la révolte intarissable, la puissance des ténèbres et tout ce qu’il touche est spolié.

Quand un ange se manifeste, sa puissance est troublante, quand un démon se manifeste, sa puissance est effrayante. La très sainte Vierge Marie fut troublée devant l’apparition de l’archange Gabriel, mais les saints qui furent attaqués par le démon, comme le saint curé d’Ars, ne purent s’en défendre qu’avec l’aide et la grâce de Dieu. Le saint curé d’Ars le nommait le grappin, ce qui signifie un instrument muni de crochets, ce qui identifie bien le harceleur, le vindicatif, le querelleur. Lorsqu’une âme tombe dans ses filets, il devient son meurtrier, son dépeceur, son bourreau, celui qui ne cesse de torturer et de terrifier.

C’est ainsi que les âmes malheureusement nombreuses qui vont en enfer, seront éternellement sous sa domination vengeresse, détestable et profondément innommable. Les âmes tombées sous la domination des démons s’en veulent avec désespoir d’avoir cédé à leurs tentations, à leurs suggestions, à leurs mensonges. C’est pour elles la fin des fins, et plus jamais ne connaîtront-elles de bonheur, de calme, d’amour et de paix. Elles seront, à perte de vue et d’années, toujours désespérées, toujours traquées, toujours abruties, toujours bafouées.

Elles agresseront à leur tour et leur malheur ne trouvera nulle consolation, nulle compréhension. Elles détesteront elles aussi, elles haïront, elles vociféreront et elles hurleront, mais personne ne les secourront, à jamais. Elles brûleront dans des flammes excessivement insupportables, elles ne s’entraideront jamais, elles n’aimeront plus et elles seront oubliées totalement.

Dans leur tourment exécrable, elles se souviendront qu’elles auraient pu aimer Dieu et ce remords inextinguible les terrassera parce qu’il n’y a plus de retour possible. Elles-mêmes s’en iraient en courant de mille pattes si, par impossible, un retour leur était proposé. Mais non, elles ne le voudraient pas mais le remord de l’avoir pu dans le passé ne les quittera jamais. La fureur, la honte, la vengeance, l’imprécation et la terreur ne les quittent pas, elles sont défaites, horribles, puantes et méconnaissables de laideur et de pestilence ; elles sont devenues des démons parmi les démons, elles les haïssent tous, se haïssant elles-mêmes aussi.

Tel est le triste, l’abominable état infernal et, malheureusement, les âmes qui y vont sont extrêmement nombreuses. Elles y vont par volonté propre et elles détestent Dieu.

Que faire pour elles ?

Malheureusement, rien, leur sort est scellé, elles s’enfoncent dans l’enfer de l’oubli, de la non-mémoire, de la mort éternelle.

( Source https://srbeghe.blog/2020/11/13/etat_des_ames_en_enfer/