LA PLUPART D’ENTRE ELLES N’Y CROYAIENT PAS OU NE LE SAVAIENT MÊME PAS, CE N’EST PAS EN N’Y CROYANT PAS OU EN NE LE SACHANT PAS QU’ON Y ÉCHAPPE, IL VOUS AVALE et, VOUS NE POUVEZ VOUS EN EXTRAIRE !

Dieu mon Rocher ma Forteresse - Community, Religious Organization | Facebook

LA PLUPART D’ENTRE ELLES N’Y CROYAIENT PAS OU NE LE SAVAIENT MÊME PAS, CE N’EST PAS EN N’Y CROYANT PAS OU EN NE LE SACHANT PAS QU’ON Y ÉCHAPPE, IL VOUS AVALE et, VOUS NE POUVEZ VOUS EN EXTRAIRE !

VENEZ MES ENFANTS, COMBATTEZ A MES CÔTES, RENVOYEZ LE DÉMON DU MAL DANS LES ENFERS, Là Où IL EST CHEZ LUI, IL N’Y A NULLE PART AUTRE PLACE POUR LUI ..

( Un Enseignement de Jésus donné à Sœur BEGHE le Samedi 30 mai 2020 )

NE PAS ÊTRE HAPPÉ PAR LE DÉMON !

Que Mon Nom soit béni et que Mon Règne vienne. Oui, il viendra et Je ne tarderai pas. Que Mon Nom soit sanctifié, oui, c’est cela le plus important ! Sanctifiez Mon Nom, adorez le Fils de Dieu, Jésus-Christ, Dieu Lui-même venu sur la terre et qui règne sur les Siens et sur toute chose.

Mon Règne est un règne d’amour, de paix, de concorde et d’actions de louange. J’aime mes Enfants, ceux qui se rangent dans Mon armée, Ma milice. Je serai leur Chef, et même leur Chef de guerre alors que Je suis la Paix. La guerre est nécessaire contre les âmes de mal qui prolifèrent en ce temps de déchéance et de matérialisme.

Je suis le Chef de guerre, venez Mes enfants, combattez à Mes côtés. Renvoyez le démon du mal dans les enfers, là où il est chez lui, il n’y a nulle autre place pour lui.

Je veux vous parler de l’enfer, Mes enfants. C’est important pour vous de comprendre ce lieu aussi épouvantable que destructeur. Les âmes qui y vont sont extrêmement nombreuses. C’est un vrai drame ! Elles sont si nombreuses et, en même temps, la plupart d’entre elles n’y croyaient pas ou ne le savaient même pas. Leur ignorance est un fait mais, contrairement à ce que beaucoup imaginent, ce n’est pas en n’y croyant pas ou en ne le sachant pas, qu’on y échappe.

Lorsque vous vous aventurez dans des sables mouvants, vous ne le saviez pas mais, si vous vous y êtes engagés, vous n’y échappez que si un être vivant, à l’extérieur, vous en extirpe. Ainsi en est-il de l’enfer. Il vous avale et vous ne pouvez vous en extraire.

Le démon est sur la terre sous de nombreuses formes visibles ou invisibles. Il vous épie, il vous traque, il vous monopolise et vous ne vous doutez de rien. Vous volez, vous mentez, vous vous fâchez, vous vous amusez mal à propos, vous dites des injures ou même vous êtes tout simplement désagréables ou incivils. Cela suffit pour le démon ; il vous tient. Il est auprès de vous, il reste dans l’anonymat, mais il ne vous lâche pas d’une semelle. Il vous tend des pièges et il ricane à chaque chute.

Mes enfants, lorsque le démon vous tient, il le fait par vos mauvaises habitudes, par des envies désordonnées, par ce qui vous semble un impératif agréable mais de l’ordre des défauts habituels. Il y a sept défauts, nommés péchés capitaux, parce qu’ils sont importants : l’orgueil, l’avarice, l’envie, la colère, l’impureté, la gourmandise et la paresse. Tous les hommes ont en eux une partie de l’un ou l’autre de ces défauts, et ce sont eux, l’un ou l’autre d’entre eux, qui vous mènent en enfer. Le démon les incite, les excite en vous-mêmes, c’est-à-dire en votre âme, et ces dérèglements vous entraînent en enfer.

Qu’est-ce que l’enfer ? C’est un lieu, un état et une prison de laquelle il est impossible de sortir. Toutes les âmes qui s’y trouvent se détestent et se disputent.

Elles se battent entre elles, elles se griffent, elles se mordent, elles se dévorent et se déchirent sans jamais pouvoir tuer l’âme qui est éternelle. L’éternité sans vie divine est la pire chose imaginable. Elle est un gouffre brûlant ou/et glacial, la température est toujours extrême dans un sens ou dans l’autre, il n’y a aucune atmosphère confortable, tout y est révoltant, implacable et diabolique. Il n’y a aucune amitié, aucune détente, aucune ressource. Tout y est infect, pestilentiel, dégoûtant. Tout y est inamical, rancunier et pervers. Les bas coups sont constants, les inimitiés pérennes, les douleurs continuelles. Les corps sont charnellement en décomposition, ils sont balafrés et inimaginablement méconnaissables. Vous ne vous reconnaissez plus vous-mêmes et vous vous détestez presque plus que vous ne détestez vos comparses ; car vous êtes tous dans le même flot de dégoût, de détestation et de répulsion.

Mes enfants, choisissez la vie éternelle dans le bonheur de Dieu et non dans l’infamie de Satan et de ses sbires. L’enfer est un lieu à éviter plus que toute autre destination. Soyez sûrs que Moi, Jésus-Christ, Je vous veux dans Mon Ciel, là où tout sera beau, amical et extraordinairement bienfaisant.

Venez Mes Enfants, venez à l’église et demandez Ma paix, celle que le monde ne peut et ne veut pas vous donner. Que Ma grâce et Ma paix soient avec vous.

( Source : https://srbeghe.blog/2020/05/30/nepas_etre_happe_demon/