JE SUIS LE SEIGNEUR JÉSUS -CHRIST, J’APPELLE PERSONNELLEMENT CHACUN DE VOUS QUI ME LISEZ, SOYEZ DONC CERTAIN QUE CE QUE VOUS LISEZ EST EXCEPTIONNEL, JE M’ADRESSE A CHACUN DE VOUS QUI LISEZ CES MOTS, QUI VOUS SONT ADRESSÉS PERSONNELLEMENT !

JE SUIS LE SEIGNEUR JÉSUS -CHRIST, J’APPELLE PERSONNELLEMENT CHACUN DE VOUS QUI ME LISEZ, SOYEZ DONC CERTAIN QUE CE QUE VOUS LISEZ EST EXCEPTIONNEL, JE M’ADRESSE A CHACUN DE VOUS QUI LISEZ CES MOTS, QUI VOUS SONT ADRESSES PERSONNELLEMENT !

( Un enseignement donné par Jésus à Sœur BEGHE le Dimanche 24 mai 2020 )

POUR COMMENCER !

Je suis le Très Haut, le Tout Puissant, le Verbe du Dieu très pur et toujours véridique. Mes enfants, Je vous parle, Je reviens vers vous après vous avoir parlé par Mes évangiles et par l’enseignement de Ma Sainte Eglise catholique.

Je vous parle directement avec Mes mots, de telle façon que vous puissiez en avoir connaissance de manière personnelle et sans intermédiaire. Mon crayon est un moyen, il n’est pas un intermédiaire. Il écrit mais c’est Moi qui parle. Il est sans impression, il est sans imagination. Il écrit, c’est tout.

Soyez donc certains que ce que vous lisez est exceptionnel. C’est la parole non imaginée par un être humain, c’est celle de votre Dieu. Il s’adresse à chacun de vous qui lisez ces mots, qui vous sont adressés personnellement, individuellement.

Je suis le Seigneur Jésus-Christ, J’appelle personnellement chacun de vous qui Me lisez. Je désire M’approprier votre âme, vous pouvez librement et sans aucune pression Me la donner. Votre âme est votre personnalité, c’est votre être profond, votre corps est votre apparence et Je vous ai créés ainsi. J’ai désiré que vous naissiez, que vous grandissiez et que vous vous consacriez à Moi.

Se consacrer à Dieu est très important. Pour cela, il ne s’agit pas nécessairement de faire des vœux, il suffit de Me dire en votre cœur : « Seigneur, si Vous êtes celui qui m’avez créé, je veux Vous être uni dans l’éternité. » Est-ce difficile ? Non, c’est simplement une sécurité.

Voulez-vous aller au Ciel ? Oui, bien sûr.

Voulez-vous aller en enfer ? Non, certainement pas.

Que faut-il faire ensuite, après vous être consacré à Moi ? Il faut dire vos prières tous les jours et essayer de Me faire du bien.

Vous ne Me voyez pas, comment M’aimer et Me faire du bien ? En le faisant aux personnes autour de vous. C’est ainsi que vous Me ferez du bien. C’est simple, ce n’est pas difficile d’aimer ceux que vous aiderez : un être est seul, donnez-lui pour Moi un peu de compagnie. Un être a besoin de nourriture ? Donnez-lui un peu de ce que vous aurez préparé pour vous-même ou pour votre famille. Un autre est mal logé ou malade ? Faites ce que vous pourrez pour lui venir en aide. Il y a tant de petites choses, tant de façons différentes de faire pour donner un regard amical, une aide bienvenue ou une attention inattendue. C’est ainsi que se pratique la charité, c’est-à-dire la bonté venue de Dieu. Soyez sans gêne, la charité est simple, elle est douce, elle est bienveillante. Celui qui ne veut pas la recevoir est libre ; dans ce cas, n’insistez pas puisque c’était pour lui faire plaisir ou pour lui venir en aide. S’il ne le souhaite pas, c’est aussi sa liberté.

Venez à Moi, tous Mes enfants, venez à Moi dans Ma Maison : les églises sont la Maison de Dieu. Venez et agenouillez-vous car vous y êtes en Ma présence et je vous consolerai. Je déposerai en votre âme une graine de bonté et de gaité, et vous serez heureux de Moi. Oui, vous serez heureux de M’avoir fait une visite, à Moi personnellement, et puis vous ferez ensuite du bien à ceux qui sont dans le besoin. Il y en a tant qui manquent de cette chaleur amicale et charitable. Je suis en eux autant que Je suis en vous, et si vous M’aimez, vous aimerez les Miens.

Quand J’étais sur la terre, Moi, Jésus-Christ, les pauvres, les malades, les misérables s’agglutinaient autour de Moi et Je les guérissais physiquement et moralement. Un sourire peut faire tant de bien. Ne manquez jamais l’occasion d’un sourire. C’est si simple et en même temps, cela réchauffe le cœur de celui qui le reçoit.

Désirez-vous répondre à Ma demande ?

Oui, certainement, vous le désirez et vous le ferez. Je connais les désirs de votre cœur. Venez et priez et ensuite agissez. C’est ainsi que vous gagnerez votre ciel et son bonheur inexprimable.

Je vous aime et vous bénis.

( Source : https://srbeghe.blog/2020/05/24/pour_commencer/