LE MONDE INVISIBLE POSSÈDE SES PRISONS ET SES CACHOTS,NOTRE SEIGNEUR JÉSUS -CHRIST EST ENTRÉ DANS LES ENFERS mais ! QUE SONT CES ENFERS ?

Chorale Belgo-Burundaise CSFA - Page 11 - Chorale Belgo-Burundaise CSFA

LE MONDE INVISIBLE POSSÈDE SES PRISONS ET SES CACHOTS,NOTRE SEIGNEUR JÉSUS -CHRIST EST ENTRÉ DANS LES ENFERS mais ! QUE SONT CES ENFERS ?

LE PURGATOIRE

Le monde invisible possède ses prisons et ses cachots, et les âmes qui y font leur séjour sont bien à plaindre. Ces âmes ne sont pas damnées parce qu’elles ne sont pas dans un état de révolte et de haine contre Dieu, mais elles sont de pauvres âmes sans volonté et sans goût pour rien

( Message de Dieu à Sœur Beghe, daté du 8 août 1990 : La descente aux Enfers – In Sœur Beghe, « Dieu et les hommes », Source : Editions Résiac, 1994 )

L’Âme et l’Ange de Notre-seigneur Jésus-Christ étaient unis sur la terre comme le sont l’Ange et l’âme des saints dans le ciel. C’est pour cela que la descente aux enfers de l’Âme du Seigneur Jésus-Christ fut l’épreuve d’Amour la plus épouvantable et la plus triste qui soit. 

L’Ange du Seigneur Jésus-Christ était l’Esprit de Dieu et l’Esprit de Dieu est le Saint-Esprit en Son Esprit mais non en Sa Personne. L’Esprit de Dieu est dans la Demeure de Dieu, l’Esprit de Dieu attire tout à Lui et l’Âme du Seigneur Jésus-Christ prit le chemin en sens inverse afin d’aller chercher les âmes des Justes et des purifiés dans les Enfers. 

Cette séparation de l’Esprit et de l’Âme du Seigneur Jésus-Christ fut la douleur de l’Âme Divine qui surpassa toutes les autres douleurs. Le Seigneur Jésus-Christ passa par les Enfers Il passa par les Limbes, Il passa par le Paradis et Il entra dans la Demeure Divine et dans la Gloire au milieu des acclamations de la foule de toutes les créatures du monde invisible.

Le Seigneur Jésus-Christ est entré dans les Enfers.

[NE PAS CONFONDRE « les Enfers », qui constituent le Purgatoire d’avant la crucifixion, et « l’enfer » au sens strict, demeure permanente des démons.]

Que sont ces Enfers ?

Les Enfers dont il s’agit sont les lieux de toutes les âmes privées de la lumière divine. Les Enfers sont le Purgatoire,

– les sphères de repos des âmes en développement,
– les sphères des âmes des créatures vivantes qui ne connaissent pas Dieu,
– les sphères des âmes qui ne désirent pas atteindre la lumière tout en n’étant pas damnées 
– et, enfin, la dernière sphère, la plus terrible et la plus triste de toutes les sphères privées de la lumière divine : les geôles.

[Donc ne pas confondre « les Enfers », qui constituent le Purgatoire d’avant la crucifixion, et « l’enfer » au sens strict, demeure permanente des démons.]

[Sur « les geôles » :] Oui, le monde invisible possède ses prisons et ses cachots, et les âmes qui y font leur séjour sont bien à plaindre. Ces âmes ne sont pas damnées parce qu’elles ne sont pas dans un état de révolte et de haine contre Dieu, mais elles sont de pauvres âmes sans volonté et sans goût pour rien.

La prison leur est nécessaire non pour les enfermer et les punir, car les prisons du monde invisible ont un usage opposé aux prisons de la terre. Elles servent à protéger ces âmes des démons et des esprits mauvais qui les entraîneraient dans la damnation, dans le feu, dans le gouffre et dans la destruction éternelle de leur être si les portes et les barreaux de ces prisons leur étaient ouverts.

Le Seigneur Jésus-Christ est descendu aussi bas et Il a été agressé par les démons dans Sa descente dans ces sphères profondes.

Le Seigneur Jésus-Christ a porté Sa lumière jusque dans les profondeurs du monde invisible, hormis l’enfer, et cette descente aux Enfers fut une épreuve douloureuse et charitable au-delà de toute mesure. Les âmes de ces prisons conservent le souvenir de Sa venue et Sa lumière reste dans les murs de la nuit.

Sa lumière luit de la lueur de l’Espérance et la nuit est illuminée pour l’éternité de cette lumière d’Espérance qui est une lueur de foi, d’amour et de chaleur et qui leur donne l’assurance de ne pas être perdues pour toujours.

La lumière de l’Âme du Seigneur Jésus-Christ a illuminé d’espérance les sphères de purification, de développement et de maturation, et les âmes y trouvent leur espérance, leur repos et leur tranquillité. Et si le Seigneur Jésus-Christ ne s’y était pas rendu, la lumière de l’Espérance ne les éclairerait pas et toutes les âmes en attente d’entrer dans le Paradis se perdraient de désespoir et d’affolement.

La descente aux Enfers fut une terrible défaite pour la souveraineté du démon qui régnait en maître dans ces sphères de terreur et dans ces sphères d’attente.

Il n’avait cependant pas reçu l’autorisation de torturer ces âmes, mais la présence seule de ces esprits immondes et haineux suffisait pour affoler et terrifier les âmes qui y faisaient leur séjour. Et les âmes qui étaient volontaires arrivaient à se hisser jusqu’aux Enfers des élus et des Justes, mais les autres, les malheureuses et les faibles, ne pouvaient en faire autant.

Et Dieu, par l’effet de Sa bonté, leur donnait le sommeil afin que pendant ce temps, elles soient délivrées de leurs angoisses et de leur détresse. Mais depuis que l’Âme du Seigneur Jésus-Christ a visité les lieux et les bas-fonds de la voie du salut, les âmes ne doivent plus leur réconfort au sommeil mais à la vertu d’Espérance !

( Source : http://lalumierededieu.eklablog.com/soeur-beghe-p261814

https://srbeghe.blog