COMME JE L’AI ANNONCE A AKITA : IL FAUT QU’ILS SE CONVERTISSENT DE TOUTE URGENCE, IL N’Y PLUS DE TEMPS, LES SCEAUX SERONT BIENTÔT OUVERTS et, MALHEUR AUX PÉCHEURS , MALHEUR A CEUX QUI N’ONT PAS ÉCOUTÈ MA VOIX !

Mensagens de Nossa Senhora | Mensageiradapaz.org | Brasil

COMME JE L’AI ANNONCE A AKITA : IL FAUT QU’ILS SE CONVERTISSENT DE TOUTE URGENCE, IL N’Y PLUS DE TEMPS, LES SCEAUX SERONT BIENTÔT OUVERTS et, MALHEUR AUX PÉCHEURS , MALHEUR A CEUX QUI N’ONT PAS ÉCOUTÈ MA VOIX !

Message Jacarei 7 Mai 2021 à MARCOS TADEU )


ANNIVERSAIRE MENSUEL DES APPARITIONS DE JACAREÍ
ANNIVERSAIRE DU PREMIER MESSAGE DE JÉSUS
10e ANNIVERSAIRE DE LA RÉVÉLATION DE LA MÉDAILLE DU TRES AIMANT COEUR DE SAINT JOSEPH
MESSAGE DU SACRE CŒUR DE JESUS ET DE NOTRE DAME REINE ET MESSAGERE DE LA PAIX AU VOYANT MARCOS TADEU


Très Sainte Marie :
« Mes enfants bien-aimés, je suis la Reine et Messagère de la Paix! Je viens du Ciel aujourd’hui pour vous dire à tous:
Je suis la Messagère de la Paix, c’est pourquoi vous devez accepter le message de paix que j’apporte de la part du Seigneur, qui est la dernière chance que Dieu donne au monde entier.
Je suis la Messagère de la Paix, c’est pourquoi je suis venue du Ciel pour appeler tous mes enfants: à la prière, au sacrifice et à la pénitence, qui est le seul chemin qui mène à Dieu.

Il vous faut maintenant hâter votre conversion le plus vite possible. Le Père a attendu ce temps et a choisi ce temps pour m’envoyer avec les derniers messages pour l’humanité, pour appeler tous mes enfants à la conversion et au salut.
Il n’y a plus de temps! Les sceaux seront bientôt ouverts et malheur aux pécheurs, malheur aux habitants de la terre qui n’ont pas écouté ma voix, ils seront comme du bois à brûler dans le feu ardent pour toujours.


Il faut que tous se convertissent de toute urgence!

Oui, au jour de l’Avertissement, l’âme qui aura le plus de péché souffrira «  plus grand encore du poids du jugement de Dieu ». Purifiez vos âmes par la pénitence et la prière, pour que, ce jour-là, mes enfants, vraiment, vous puissiez échanger un regard d’amour, de paix et de concorde avec le Saint-Esprit et que vous ne soyez pas foudroyés par les regards de la Justice de Dieu.

Oui, il faut que tous changent de vie, la Terre est saturée de péchés. Pendant toutes ces années, mes messages ont été méprisés, mes Larmes ont été niées, mes apparitions et mes voyants persécutés et réduits au silence injustement.
L’humanité a continué de suivre la route du péché, la route de l’éloignement de Dieu, de la rébellion à sa loi d’amour et de se donner totalement à l’adoration des nouvelles idoles qui ont été construites: du pouvoir, de l’argent et du plaisir.

C’est pourquoi, il faut que les âmes justes et saintes de cette génération perdue se lèvent pour m’aider à sauver ce qui peut encore être sauvé.


Ce que mon Fils Jésus a dit à ma fille Marguerite de Belgique, je le répète maintenant: « Oui, pour chaque âme qui se perd à jamais : pour ne pas leur avoir apporté les messages et les avertissements de mon Fils et les miens, ils paieront pour l’éternité pour ces âmes ».

C’est pourquoi, mes enfants, ne soyez pas négligents, ne péchez pas par omission, par paresse et par lâcheté, car mon Fils Jésus déplore, déteste les lâches et aime les âmes courageuses qui n’ont pas peur d’annoncer nos paroles au monde, nos messages d’amour.

Oui, il faut que le monde se convertisse, parce que : un jour on entendra un tonnerre si puissant et la terre tremblera avec tant de force, que des villes entières seront réduites en cendres en quelques instants, car avec tout cela un feu terrible viendra du Ciel comme je l’ai annoncé à Akita.
Il faut qu’ils se convertissent de toute urgence! Je continue d’être transpercée par une épée de douleur car l’humanité continue de mépriser mes messages.

Même si les hommes construisaient le plus grand barrage du monde, il ne pourrait pas contenir autant de larmes que je verse pour la perte de tant de mes enfants.
Portez la médaille de mon Epoux Joseph avec amour et demandez à travers elle que la flamme de l’amour de mon Cœur et de mon Epoux Joseph descende sur vos âmes.

Embrassez cette médaille avec amour chaque jour et, surtout, en la tenant, demandez:

« Oh Cœur de Saint Joseph, embrasez-moi avec la flamme d’amour du Cœur Immaculé de Marie.»

Et alors, mon Epoux Joseph embrasera vraiment vos cœurs d’amour pour Moi et mon Fils Jésus, et ensuite, vous deviendrez comme lui des flammes incessantes d’amour pour nous!

Joseph et Moi étions «  UN » avec Jésus, tous les désirs de Joseph étaient les mêmes que ceux de Jésus et ceux de mon Cœur. Quand vous aurez les mêmes désirs que Jésus et les miens dans vos cœurs, tout l’homme terrestre et mondain mourra en vous. Et l’homme nouveau apparaîtra: re-né, à l’humanité parfaite, réalisée, transformée et sublimée en Dieu.
Continuez à prier mon Rosaire tous les jours, à travers lui je sauverai ce monde et vos familles.
Mon petit enfant Marcos, aujourd’hui je te bénis encore une fois et je te dis:


Merci, merci pour un mois de plus à me servir: dans la prière, le travail, dans le sacrifice à faire les Rosaires médités pour Moi, à faire les chapelets pour Moi, à faire les Chapelets de la Miséricorde pour mon Fils, en prenant soin des âmes de mes enfants à travers les programmes de la Radio Messagère de la Paix, à travers chaque cénacle.

Même exténué par les sacrifices des maux de tête de chaque nuit, tu t’es oublié toi-même, tu as renoncé à toi-même pour ne penser qu’à Moi et aux âmes, nous mettant en premier. Pour tout cela, merci!

Pour ton don continuel, en prenant soin et en guidant véritablement les jeunes que j’ai appelés à être tout à Moi chaque jour: dans la prière, dans la sainteté et dans le véritable amour pour Moi et mon Fils, merci!

Pour être une flamme d’amour qui brûle continuellement, travaillant pour la construction de mon Sanctuaire ici et de mon sanctuaire spirituel dans les âmes de mes enfants, merci!

Sache, mon petit enfant, que le démon a tant de fois prétendu te prendre la vie, comme cette fois-là où tu es rentré de l’école et qu’un inconnu t’a demandé de monter dans son véhicule pour lui montrer où était tel ou tel endroit. Et toi, inspiré par ton Ange Gardien, tu n’as pas accepté, tu t’es enfui en entrant dans une maison et en attendant que cet homme parte.

Oui, tu aurais dû être victime de quelque chose de terrible à cette occasion, mais je t’ai sauvé, je t’ai défendu.
Ainsi que cette fois où les malfaiteurs sont allés sur l’ancienne colline pour faire quelque chose de terrible contre ta vie. Je t’ai défendu, je t’ai protégé, je t’ai gardé.

Et à cause de cela, mon fils, tu ne dois jamais avoir peur, car je serai toujours avec toi. Continue à faire ma volonté, continue à me servir et je continuerai aussi à te servir avec mes grâces d’amour.

Continue à faire ma volonté et je satisferai aussi tous les désirs les plus saints de ton cœur.
Toi et mon fils Carlos Tadeu aussi, je vous bénis maintenant.
Je donne à ton père Carlos Tadeu en ce moment 15 708 grâces, qu’il recevra aux mois de juillet, août et septembre, toutes fruits du Rosaire médité n ° 336 que tu as fait pour Moi et que tu as offert spécialement pour ton Père Carlos Tadeu.
Et à toi mon fils Carlos Tadeu, je dis:


Merci d’être venu me consoler encore une fois, tu as maintenant enlevé 978 épines de mon Cœur et 79 épées de douleur que le monde a enfoncées dans mon Cœur aujourd’hui.
Merci, petit enfant, pour ton amour, Maman t’aime beaucoup et jamais, je ne te quitte jamais des yeux! Tu es ici sur mes genoux, dans mon cœur jour et nuit, même quand tu dors je veille sur toi. Et tous les jours, je présente à la Très Sainte Trinité les mérites de mes douleurs et de mes larmes pour ton âme.

Et surtout, j’offre aussi les mérites de la douleur que j’ai ressentie le Samedi Saint, quand j’étais dans une solitude complète et sans mon fils, pour ton intention.
Ces jours-là, j’ai aussi offert la douleur que j’ai ressentie lorsque mon fils m’a fait ses adieux et est allé mourir pour les hommes. La douleur que j’ai ressentie à ce moment-là était telle que si les anges ne m’avaient pas soutenue, je serais morte de douleur.
J’ai offert au Père les mérites de cette douleur pour toi dans les derniers jours, pour obtenir de nouvelles grâces. Surtout, tu recevras une bénédiction spéciale de ma part à cause des mérites de cette douleur tous les samedis à 17 heures.

Je te donnerai cette grâce que j’ai obtenue du Seigneur par les mérites de ma douleur et de mes larmes.
Vois mon fils, je t’ai donné comme fils l’enfant le plus courageux et vaillant que j’ai rencontré sur la Terre. J’ai parcouru le monde entier à la recherche d’au moins 12 enfants comme lui, j’en ai trouvé quelques-uns d’une certaine valeur, mais le plus précieux était le fils que je t’ai donné.
Je t’ai donné cet enfant comme fils pour te montrer combien j’ai d’amour pour toi et combien je te fais confiance.

Tu dois être le tuteur, tu dois être le guide, tu dois être le conseiller, le père de cette âme qui a tant besoin de toi. Pour savoir te conduire, te protéger et vaincre dans ce monde terrible et cruel, surtout avec les âmes innocentes et bonnes comme celle de cet enfant.

Le monde est particulièrement cruel envers ces âmes pures qui n’ont aucune malice, et sont donc continuellement trahies, lésées et trompées par les méchants.

A toi mon fils revient la mission de protéger cet enfant que je t’ai donné pour fils, en l’aidant à se protéger de toutes ces âmes mauvaises. C’est à toi de le débarrasser de ces âmes mauvaises, pour qu’elles ne le fassent plus souffrir, pour qu’elles ne le fassent pas se décourager.
Tu dois protéger Marcos, tu comprends?
Tu dois être son guide, son conseiller et son professeur, surtout à ce stade. Et tu dois être son ange gardien, surtout à ce stade.


Tu dois le conseiller, tu dois l’aimer comme il est et tu dois l’aider à grandir humainement, pour que spirituellement aussi grand qu’il soit déjà et humainement aussi grand, grâce à toi, il puisse vraiment atteindre ce sommet de perfection que je désire de lui en tous points, pour que ma volonté s’accomplisse.
Et aussi, je t’ai donné ce fils dans lequel j’ai manifesté les signes les plus splendides, que je n’ai pas manifestés même chez les enfants les plus saints qui ont déjà marché dans ce monde, pour que tu puisses voir à quel point tu es de valeur et précieux pour Moi.

Je ferai de grandes oeuvres avec vous deux!

Avec vous deux, avec vos deux cœurs unis, je ferai Moi et Jésus, nos deux Cœurs Unis, nous ferons de grandes œuvres pour le salut des âmes.

Le plan que nous avons sur vous est encore trop grand et ne peut être révélé. De vous je demande juste confiance et totale docilité à ma voix.

Laisse-toi porter dans mes bras, laisse-toi conduire par Moi et nos plans se réaliseront.

De toi je demande seulement: la foi pure, ferme et complète que tu as manifestée jusqu’à maintenant et je la connais si bien.

Et je réaliserai encore beaucoup d’autres merveilles, prodiges et grâces dans ta vie et à travers toi dans la vie de tant de mes enfants, qui non seulement sans le oui de mon fils Marcos, mais aussi dans ton oui, ne peuvent pas être sauvés, et seraient perdus, mourraient, seraient morts à jamais pour la vie éternelle.
C’est pourquoi, continue de l’avant, mon fils, avec une confiance totale et un abandon dans mes mains, dans mes bras, une confiance totale et complète et une docilité à ma voix. Et tu verras combien de grâces je réaliserai dans ta vie et surtout je t’enrichirai à travers le fils que je t’ai donné et qui pour toi est le plus grand signe de l’immense amour que j’ai pour toi.
Je te bénis avec un grand amour maintenant et je te dis:
N’aie peur de rien, je serai toujours avec toi et surtout je serai à tes côtés lorsque tu parleras de mes messages et de mon amour à mes enfants. Je toucherai les cœurs et leur ferai ressentir à tous ma présence en ta personne, ton travail et ton amour.
Je vous bénis tous et en particulier toi avec amour: de Fatima, de Caravaggio
et de Jacareí. »


NOTRE DAME APRÈS AVOIR TOUCHÉ LES OBJETS RELIGIEUX
Très Sainte Marie:

« Selon ce que j’ai déjà dit, où qu’un de ces Chapelets arrive, je serai là en vivante, portant avec Moi les grandes grâces du Seigneur.
Je vous bénis tous à nouveau, pour que vous soyez heureux et je vous laisse ma paix. »