GRÂCE A TOI :TRÉSORIER DE MA MISÉRICORDE, JE PEUX RÉPANDRE MA MISÉRICORDE SUR CETTE GÉNÉRATION, MALHEUR AU MONDE SI TU TE DÉCOURAGES !

PALESTRA DO VIDENTE MARCOS TADEU TEIXEIRA EM 28-05-2017 FESTA DE CARAVAGGIO  E SANTA RITA - YouTube

GRÂCE A TOI :TRÉSORIER DE MA MISÉRICORDE, JE PEUX RÉPANDRE MA MISÉRICORDE SUR CETTE GÉNÉRATION, MALHEUR AU MONDE SI TU TE DÉCOURAGES !

Jacarei 11 Avril 2021Message de Jésus Miséricordieux et de Notre Dame à Marcos Tadeu Teixeira ( Fête de la Divine Miséricorde)

Sacré Cœur :


« Fils bien-aimé Marcos, aujourd’hui, mon Sacré Cœur se réjouit de venir en la Fête de Ma Miséricorde pour bénir le monde entier et vous bénir tous.

Comme ma Mère et Moi l’avons promis il y a si longtemps, aujourd’hui, nous donnons la grâce de la miséricorde et du pardon à tous ceux qui vraiment contrits de leurs péchés … demandent pardon, demandent miséricorde.

Sache, fils bien-aimé, que par amour pour toi, à cause de ton oui, de ta vie entièrement donnée à Moi et à ma Mère, j’ai épargné non seulement le Brésil, mais le monde tant de fois du châtiment terrible qu’il méritait pour ses crimes et ses péchés.
Oui, combien de fois la justice de mon Père aurait déjà fait disparaître cette humanité impie, ingrate et obstinée dans le péché. Mais, à cause de ton oui et de ta vie entièrement donnée à nous, le monde a été épargné tant et tant de fois.
Combien de fois le Brésil a-t-il été épargné de tremblements de terre, de fléaux dans les cultures, de nombreuses inondations et autres maladies incurables, grâce à ton oui et à ta vie donnée pour nous.



Et sans ton oui, sans ta vie entièrement dédiée à Moi et à ma Mère, cette épidémie qui traverse maintenant le monde serait bien pire et beaucoup seraient déjà morts sans aucune chance ni espoir.

Oui, grâce à ton oui mon fils, le monde vit encore et ma miséricorde continue de pleuvoir sur cette humanité: pour la guérir des blessures du mal et du péché, bénir les récoltes, les plantations, les troupeaux du Brésil et du monde, pour arrêter tant de châtiments que les âmes méritent pour leurs péchés et pour remplacer la justice par la miséricorde.
Oui, à cause de toi, mon fils bien-aimé, le monde est béni avec la paix, sinon la Troisième Guerre Mondiale aurait déjà éclaté, qui aurait mis fin aux jours de tous les hommes.

Oui, grâce à toi, le monde peut encore avoir l’espérance!
Et grâce à ton oui, je peux répandre ma miséricorde sur cette génération comme une pluie abondante.
Et grâce à ton oui tous les jours cette miséricorde pleut sans cesse toujours plus.
C’est pourquoi, fils bien-aimé, sois dans la joie et réjouis-toi en Moi et en ma Mère, car ta vie, ton oui vainc ma justice et attire ma miséricorde.


Ton oui est le triomphe de ma miséricorde pour cette génération.
Ton oui donné il y a 30 ans à Moi et à ma Mère, a été le début de ma miséricorde pour cette génération qui s’épanouira dans les nouveaux Cieux et la nouvelle Terre: de paix, d’amour, de sainteté, d’union, d’harmonie, d’amour et d’obéissance à Dieu que j’apporterai bientôt à vous tous!

Je vous bénis tous avec amour et spécialement toi secrétaire de ma miséricorde, dispensateur de ma miséricorde. Oui, grâce à toi, trésorier de ma miséricorde, je peux répandre la miséricorde sur cette génération en abondance.
Je te bénis et principalement celui que tu aimes le plus sur la terre, le père que je t’ai donné. Et pour lequel tu as prié aujourd’hui pendant tout ce cénacle et m’a demandé et à ma Mère de répandre sur lui les mérites de tous les chapelets de la miséricorde que tu as faits pour nous et aussi du film de mon Apparition à ma fille Faustine.

Oui, je réponds à ta demande et je répands maintenant 500 238 grâces sur ton père, des bénédictions spéciales, qu’il recevra tous les vendredis tout au long de cette année et qu’il recevra principalement chaque année en la Fête de Ma Miséricorde.
Je bénis tous mes enfants ici avec ma Mère: de Plock, de Varsovie, de Vilnius (Lituanie) et de Jacareí. »

Vilnius: Ville où se trouve le Sanctuaire de la Divine Miséricorde en Lituanie et où est exposée la première image de Jésus Miséricordieux peinte par un artiste, suivant la description de Sainte Faustine Kowalska.

Très Sainte Marie :
« Fils bien-aimé Marcos, aujourd’hui Moi, la Mère de la Miséricorde, je viens du Ciel pour te dire:
Par ton oui, le triomphe de ma miséricorde a commencé il y a trente ans!
Par ton oui, ma miséricorde maternelle s’est déversée année après année sur tant d’âmes qui tombées et embourbées dans le péché, ne seraient sorties de là que pour l’ Enfer, et qui ont eu la grâce de la miséricorde et de la conversion grâce à ton oui.
Par ton oui, ma miséricorde maternelle a atteint mes enfants les plus éloignés, les plus distants de Moi et que mon ennemi, Satan maintenait captifs dans ses griffes et grâce à ton oui, j’ai pu les libérer, j’ai pu leur donner le nouveau vêtement de la grâce, de l’amour de Dieu, de la pureté, j’ai pu leur donner la lumière de l’espérance d’une vie meilleure, bien meilleure dans l’amitié et dans l’amour de Dieu.

Par ton oui, ma miséricorde maternelle a atteint des âmes complètement obscurcies par le mal, le péché, par la domination de Satan, et j’ai pu faire se lever le nouveau jour de grâce, de miséricorde, d’espoir et d’amour pour ces âmes. Par ton oui, ma miséricorde maternelle a triomphé là où Satan et le péché avaient triomphé auparavant.
Oui, par ton oui année après année pendant ces trente années, ma miséricorde ici a triomphé dans la vie de tant de mes enfants qui sans ton oui, seraient perdus à jamais, et juste après avoir fermé les yeux sur ce monde, ils verraient tout de suite Satan devant eux et les démons et, saisis par eux, ces âmes de mes pauvres enfants seraient jetées dans les flammes et les tourments les plus horribles de l’Enfer qui ne finiront jamais.
Oui, le jour sans lendemain de l’Enfer serait, serait, le châtiment que ces âmes auraient pour toute l’éternité. Et par ton oui, elles ont été sauvées de ce terrible destin et combien d’entre elles sont déjà dans la gloire avec Moi, heureuses pour toujours!
C’est pourquoi, mon fils, par ton oui de chaque jour, ma miséricorde maternelle continuera à triompher. Par ton oui de chaque jour, ma miséricorde maternelle continuera à vaincre l’Enfer et à conduire toujours plus mes enfants sur le chemin de la prière, du sacrifice, de la pénitence, de l’amour de Dieu, de la pureté, de la bonté, des vertus.

Malheur au monde si tu te décourages !
Malheur au monde si tu te décourages de ton oui!


Il n’aura aucun espoir, et alors je n’aurai plus d’arguments à présenter au Père pour retarder et reporter le grand châtiment.
Heureuses les âmes qui ici, par ton oui, ont accepté ma miséricorde et aimé ma miséricorde, aimé mon amour, aimé la grâce que je leur ai donnée d’être sauvées au milieu de cette génération impie, perverse et complètement dominée par le mal.

Mais, malheur à l’âme qui, même après avoir reçu ma miséricorde, l’a méprisée et a préféré le péché. Quel remède y aura-t-il pour l’âme qui méprise la dernière planche de salut que je donne aux pécheurs?
Convertissez-vous! Et pensez à la gravité de cette heure et à la gravité du salut de vos âmes qui sont en jeu.
Ici, par le oui de mon fils Marcos, j’ai donné à tous mes enfants la grande grâce de la miséricorde. Ne jetez pas cette grâce, car elle ne sera pas donnée une autre fois!
Je vous bénis tous et vous demande : priez mon Rosaire tous les jours, convertissez-vous et vivez une vie dans le véritable amour du Seigneur!

Attaquez mon ennemi avec le Rosaire médité n°15 et donnez à mes enfants 3 de ces Rosaires, pour que je puisse ensuite les libérer et leur faire parvenir ma miséricorde.
Aussi, donnez le Chapelet de la Miséricorde n°6 à deux de mes enfants qui ne connaissent pas. Ainsi, nous attaquerons l’ennemi et arracherons de ses griffes les âmes de mes enfants que je veux tant sauver. Ici, Sanctuaire de ma Miséricorde et de mon Fils, toutes les promesses que nous avons faites depuis notre fille Faustine jusqu’à aujourd’hui s’accompliront, et ici la miséricorde de nos cœurs prévaudra sur le mal.
Je vous bénis tous avec amour et spécialement toi, mon petit enfant Carlos Tadeu.
Voici le message que j’aurais dû te donner le 7:
Message de Notre-Dame à son fils préféré Carlos Tadeu
Très Sainte Marie :

« Ma miséricorde t’est parvenue par le oui de mon fils Marcos. Ma miséricorde t’est parvenue par le oui et la vie dédiée de mon fils Marcos pendant trente ans, et grâce à son oui, dans ta vie, la miséricorde de mon Fils et ma miséricorde ont fait et feront encore des merveilles!

Ma miséricorde t’a sauvé par le oui de mon fils Marcos, en t’attirant sur le chemin de la prière, de la pénitence, de la sainteté, en t’éloignant toujours plus du monde et des choses matérielles qui ont déjà mené tant d’âmes sur le large chemin de la perdition. Et à toi, cette miséricorde maternelle de mon Cœur et du Cœur de mon Fils, ont révélé des trésors incommensurables d’amour, de miséricorde et de grâce, rendant ton âme riche, belle, embrasée d’amour pour Dieu et pour Moi et ainsi ton âme grandit chaque jour plus en beauté, en perfection et splendeur aux yeux de la Très Sainte Trinité, des Anges et des Saints.

Ma miséricorde maternelle, par le oui de mon fils Marcos, t’a fait atteindre les richesses incommensurables, trésors de mon cœur, que je n’ai pas révélés à de nombreuses générations du passé et que je t’ai révélés, te montrant non seulement le grand amour que j’ai pour toi, mais aussi la grande valeur que tu as pour Moi, pour la Très Sainte Trinité, pour le Ciel, pour cette génération.
Tu es aussi un instrument de ma miséricorde maternelle et du Cœur de mon Fils Jésus. C’est pourquoi va! Va, mon fils, va de l’avant! Et ne te lasse jamais de porter ma miséricorde et mon amour, le salut, à tous mes enfants. Je serai avec toi faisant jaillir toujours plus de tes prières, de tes paroles et de ton exemple, la lumière de mon Cœur Immaculé et du Cœur de mon Fils Jésus, inondant de miséricorde la vie de tous mes enfants. Et alors, je ferai arriver toujours plus le salut et la grâce par ton oui à tous mes enfants, tout comme par le oui de mon fils Marcos, j’ai fait arriver pour toi toute ma miséricorde et tout mon amour.

Et un jour, par le oui de mon fils Marcos, toi qui as déjà reçu la grâce d’une demeure au Ciel, tu recevras aussi une autre et grande grâce qui remplira ton cœur d’allégresse, de joie, quand tu contempleras toute la beauté de ma miséricorde maternelle.

Toi et tous mes enfants je vous bénis maintenant: de Fatima, de Pontmain et de Jacareí. »

NOTRE DAME APRÈS AVOIR TOUCHÉ LES OBJETS RELIGIEUX
Très Sainte Marie:

« Selon ce que j’ai déjà dit, où qu’un de ces chapelets soit, je serai là vivante avec ma fille Faustine et, aussi, avec mon fils Stanislas Kostka, portant de grandes grâces du Seigneur.
Je vous bénis tous à nouveau pour que vous soyez heureux et je laisse la paix! »