QU’AVEZ VOUS A ERRER ET A CHERCHER UN BONHEUR SUR CETTE TERRE DE SOUFFRANCES ?

Cours de Bible Srie Historacles et prophtie 14

Qu’avez-vous à errer et à chercher un bonheur non-identifié sur cette terre de souffrances organisées par le mal ?

La prière étant publiée, le Seigneur me demande maintenant de lire page 647 de la Bible, c’est Ézéchiel 20 :

Dieu conduit Israël malgré ses révoltes. Voici ce que je retiens, avec parfois mes réflexions.

Les anciens (les consacrés, représentant le peuple, auxquels on accordait une certaine sagesse) vinrent chez Ézéchiel pour consulter le Seigneur (À cette époque on consultait les prophètes et les croyait quand cela convenait. J’aurais tendance à dire que cela ne se fait plus, c’est plutôt le contraire. Par contre, dans les faits, les attitudes envers les prophètes sont semblables et aussi désastreuses).

Dieu dit :

« Fils d’homme, parle aux anciens d’Israël, tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur Dieu. Est-ce pour me consulter que vous venez ? Par Ma Vie ! Je ne me laisserai pas consulter par vous, oracle du Seigneur Dieu. »

« Vas-tu les juger ? Vas-tu juger, fils d’homme ?  » Ceci soulève en moi une inquiétude !
« Fais-leur connaître les abominations de leurs pères (pairs). » Voici la réponse à mon inquiétude. Leur ouvrir les yeux sur leurs méfaits sans cesse renouvelés. N’est-ce pas la préparation à l’Illumination des Consciences que chacun vivra ?

Voici une très brève chronologie de ce que Dieu exprime en Ézéchiel 20 :

  • « Je fis sortir d’Égypte les enfants d’Israël, où ils étaient esclaves. » Par la Passion du Christ, Dieu nous releva et racheta notre esclavage du péché. « Je leur donnai des lois et leur fis connaître Mes coutumes qui font vivre l’homme qui les pratique (dans la droiture). »
  • « Je donnai le Sabbat pour être un signe entre Moi et eux et qu’ils sachent que c’est Moi le Seigneur qui les consacre. »
  • « Mais la Maison d’Israël (l’Église) se révolta contre Moi dans le désert et ils rejetèrent Mes sabbats. » Ceci est assez éloquent.
  • « Je dis, Je déverserai Ma fureur sur eux pour les exterminer. Cependant Je Me mis à l’œuvre à cause de Mon Nom (Je Suis) pour qu’Il ne soit pas profané aux yeux des nations. »
  • « Je leur jurai de Ma Main levée que Je les introduirai dans le pays que Je leur avais donné. » (le Royaume, Promesse du Père).
  • « Malgré Ma fureur, Mon œil eut compassion sur eux. Je ne voulais pas les détruire. Je ne les exterminerai pas. »

Il en est ainsi aujourd’hui à la Fin des Temps ; L’Apocalypse n’est pas extermination mais purification afin que tous se tournent vers Dieu, se convertissent et accueillent son Amour Éternel.

Les fils sont idolâtres comme leurs pères.

  • « Ils ne marchèrent pas selon Mes lois, Mes coutumes. Ils ne pratiquèrent pas ce qui les garde en Vie. »
  • « Ma fureur est venue et, de nouveau en compassion, J’ai retiré Ma Main (de Justice) et J’ai levé Ma Main de compassion (et Miséricorde) malgré qu’ils aient suivi des yeux les idoles de leurs pères. »
  • « Je ne me laisserai pas consulter par vous ! » Quand viendra le temps du Jugement, car il y aura eu l’Avertissement.

Et l’histoire se répète en s’intensifiant. L’homme informé connait la Présence de Dieu et Ses manifestations dans le monde. Il peut les nier et s’en éloigner, Dieu l’a créé libre. Par contre le Christ, en Son Église, a mandaté Ses apôtres et disciples pour répandre et soutenir la Vérité, la Foi et l’Amour afin de rassembler tous les enfants de Dieu en Un Seul Corps : Peuple de Dieu. En l’an 2000, face au désordre de Ses enfants, Jésus me fait dire à un de Ses prêtres : « Le Père dit : « Ça suffit !» mais Il pardonne encore. »

Parole de Jésus Christ :

  « Maintenant, connaissant la trajectoire à laquelle l’homme préférait s’attacher plutôt que de demeurer dans la voie du Salut où il était soutenu, et toujours appelé, dans la Bonté et la Charité, mais où il devait aussi demeurer humble enfant de Dieu, écris :

Comme peuple entêté, récalcitrant, vous M’insultez et Me provoquez. Vos œuvres collectives inspirées d’un ordre déviant de Ma Volonté et Ma bonté, et votre soumission aveugle à celles-ci, vous mènent à l’anéantissement : comme on dit des animaux disparus vous vous situez, par vos agirs, telle une « espèce en voie de disparition » en suivant celui qui vous hait et vous trompe depuis Adam.

Mes enfants, Mon Cœur s’attendrit de compassion devant chacun de vous que J’aime, et Ma Miséricorde est prompte à vous purifier et à vous garder en Mon Cœur Sacré. Ô combien Je vous aime Mes enfants ! Pourquoi vous autodétruire ainsi ? Vous ne levez pas les yeux vers Moi, votre Dieu qui multiplie les moyens de vous rejoindre. Ainsi fermés à l’épanouissement de votre être, vous vous centrez sur votre ego, dans votre humanité faible sans Dieu, et sur ce que vous pensez vouloir. Honnêtement savez-vous ce que vous voulez ? Les médias vous donnent à répétition des pistes, sont-ce celles qui vous font vivre ?

Qu’avez-vous à errer et à chercher un bonheur non-identifié sur cette terre de souffrances organisées par le mal ? Mes enfants ce monde n’est pas infini, il est fini. Le temporel se termine en cette Fin des Temps que vous vivez. Tout ce qui n’est pas de Dieu ne subsistera pas en cette lutte dernière. Le temps alloué à l’homme pour revenir à Dieu et au Salut Éternel se termine en ces tribulations que vous vivez, qui s’accentuent et qui finiront par les trois jours de ténèbres annoncés.

Chrétiens ou pas, l’expérience vécue dans les siècles et dans votre vie actuelle vous a démontré que la vie sur terre n’est qu’un passage de courte durée. Pour vous chrétiens, issus du peuple de Dieu, ayant été conduit par La Parole Divine, les Grâces Divines et le Divin Messie pour établir sur terre l’élargissement pour tous à l’accès à La Connaissance et à La Sagesse, dons de Dieu et supports de Vie pour l’Éternité, vous savez et avez le devoir de propager et de partager la Présence de Dieu (évangélisation selon vos moyens les plus charitables et modestes) et l’appropriation du droit pour tous à la Vie Éternelle.

Pourquoi enfants favorisez-vous de suivre les erreurs de certains de vos pères (pairs, et officiels qui parfois, hélas, vous exploitent) plutôt que de vivre la Foi et l’Amour transmis en vous à travers les siècles ?

De la Création vous ne savez rien et de plus en plus vous vous ancrez dans l’ignorance en choisissant de suivre des hypothèses et des affirmations faussées exprès pour vous ravir la Vérité et tenter de dominer ce qui n’appartient qu’à Dieu. (Il en est de même pour l’Apocalypse que vous vivez et que vous niez en vous exposant à perdre votre Vie Éternelle au profit du faussaire.)

L’être créé, homme ou ange, tout intelligent qu’il soit, ne peut posséder les moindres détails des origines. Dans son orgueil le déchu tente de falsifier et de modifier l’être humain, son échec se mesurera, hélas, dans le décès des Miens et la perte irrémédiable de beaucoup des Miens. Dieu Seul est Intelligence Sublime, Divine et Infinie. Dieu Seul est Vérité. Aucune de Ses créatures ne peut posséder, par elle-même, la perfection, l’ordre, la stabilité, l’harmonie de l’infiniment grand et de l’infiniment petit, entre tout et tous et combler l’Éternité.

Dieu Seul, Amour et Bonté infinis, a la Toute-Puissance Créatrice et Tout est en Lui, par Lui et pour Lui. Voir et vouloir autrement c’est s’exclure de la Vie. Dieu est Vie, Dieu est Amour.

Permettez-vous, Mes enfants, un bref instant, le courage de voir où vous vous dirigez en refusant de croire au Bien et en acceptant de suivre, maintenant dans la peur, le chemin piège qui vous est tendu.

J’entends dire par les arrogants : « Où étais-Tu, Dieu ? »

  • Mais toujours en toi qui me reniais ;
  • toujours en l’Eucharistie pour te transmettre Ma Vie Pure et Solide ;
  • toujours dans la Parole Vivante répétée dans les siècles, dans la prière et les dialogues, les prophéties desquelles tu te moquais et faisais taire en insultant Dieu et Ses serviteurs-servantes ;
  • toujours dans les Apparitions de Marie Immaculée Co-rédemptrice qui tendrement, humblement, maternellement vous informe, vous appelle, vous guide, prie avec vous et prie pour vous.

Ce faisant, enfants à la dérive, vous exprimez : « Je ne voulais pas savoir et je cherchais la liberté de ce monde qui me plait », « je voulais contrôler ma vie, (et celle des autres), mon destin. Je croyais en ma propre force », « Je préférais nier mon âme et son Créateur plutôt de risquer d’être perçu ridicule et faible par le monde que je côtoie ».

Alors, Mes enfants, voyez tous les moyens, graves, que vous avez pris (sans le savoir ou sans l’admettre) pour vous éloigner de Moi qui demeure toujours en vous puisque, sans Ma Présence Divine en vous, vous n’existez plus. Depuis les temps et jusqu’à la Fin des Temps, J’ai voulu demeurer en vous afin de vous permettre de Me découvrir et, ainsi découvrir l’Amour qui crée et sauve, et d’accepter la Vie en Dieu offerte pour votre bonheur éternel.

Jetez maintenant un regard sincère et honnête sur l’état de ce monde et de la Création que J’avais confiée à l’humanité. Prenez Ma Main tendue vers vous, vivez l’Amour pour lequel vous êtes créés.

Jésus Christ venu parmi vous pour vous sauver »

( Message reçu le 7 avril 2021 – 12H00 par
Marie Catherine de l’Incarnation Rédemptrice, servante quelconque en la Divine Volonté du Tout-Puissant, Unique Dieu.

( Source: https://heurededieu.home.blog/2021/04/08/quavez-vous-a-errer-et-a-chercher-un-bonheur-non-identifie-sur-cette-terre-de-souffrances-organisees-par-le-mal/