J’AI DEMANDÉ A L’ANGE: QUE SE SONT-ILS FAIT ?

Valentina Papagna – Mon église est ruinée de l'intérieur. – La Voix de Dieu  Magazine

J’AI DEMANDÉ A L’ANGE: QUE SE SONT-ILS FAIT ?

Message Céleste Via Valentina Papagna (Sydney, Australie) : – 14 Mars 2021

Pendant la nuit, j’ai enduré beaucoup de souffrances. L’ange est venu et m’a emmenée rendre visite à des âmes. Ces âmes attendaient devant des églises ici sur terre. J’ai vu un grand rassemblement de femmes, très nombreuses, et quelques hommes parmi elles. Certains d’entre eux étaient en chaise roulante, mais ils avaient tous des bandages. Certains avaient les mains bandées, d’autres la tête ou les jambes. Ils avaient tous l’air d’être infirmes.

J’ai demandé à l’ange :  » Que se sont-ils fait ? « .

L’ange a répondu : « Ils ont fait beaucoup de choses mauvaises, soit avec leurs mains, soit avec leurs pieds, soit avec leur tête, pendant qu’ils étaient vivants, alors maintenant ils doivent beaucoup souffrir. Ce que je te montre ici, offre-le à notre Seigneur et demande-Lui d’être miséricordieux envers eux. Ils souffrent depuis longtemps. »

Quel que soit le péché qu’ils ont commis sur terre, cette partie du corps est maintenant dans des bandages, et ils doivent souffrir.

Dans une autre région, nous avons rencontré un autre groupe d’âmes. Certaines d’entre elles riaient et sautaient partout, faisant des choses stupides, comme si elles jouaient dans un numéro de comédie, mais personne ne faisait attention à elles. Toutes ces âmes avaient l’air très malades. Dans le cadre de leur souffrance, à cause de leur comportement terrible et pécheur de leur vivant, elles doivent répéter ces actions et ces spectacles encore et encore. C’est leur pénitence.

L’ange expliqua :  » Vois, c’était leur comportement pendant la sainte messe à l’église. Ils se comportaient mal, ne prêtaient pas attention pendant la sainte messe. Maintenant, ils ne peuvent plus rester immobiles ; ils doivent continuer à bouger comme des clowns ».

Quel que soit le comportement irrévérencieux qu’ils affichaient pendant qu’ils étaient à l’église, ils doivent maintenant le répéter encore et encore.

Toutes ces âmes me suppliaient de les aider. Aujourd’hui, je les ai toutes offertes à notre Seigneur à la Sainte Messe. Seigneur, ayez pitié de leurs âmes.

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/