Ego sum Resurrectio et Vita

Ego sum Resurrectio et Vita

Je Suis Celui Qui Suis. Le Dieu Très Haut, le Dieu Tout Puissant, le Seul et Unique Dieu, l’Éternel. Je Suis.

Petits enfants de France et du monde entier,

Le Carême vient de se finir. La joie de Pâques éclate par toute la terre : »Christ est ressuscité ! » Quel miracle grandiose !

« Nous ne savons pas où on L’a mis » les femmes cherchent un lieu «  on L’a mis ». Or Dieu est Vie et Résurrection et ne peut être contenu. Il vous précède en Galilée car Dieu marche en avant de votre chemin.

Priez, petits enfants, le Dieu de la Vie et de la Résurrection.

Je Suis Celui Qui Suis. Saint est Mon Nom.

In nomine Patris et Filii et Spiritus Sancti. Amen

Voici que Je viens.

Ego sum Resurrectio et Vita*

Dieu ouvre toutes grandes les portes de vos tombeaux. Venez à la Vie, petits enfants. Je suis Résurrection.

Message reçu le 05-04-2021 (02:15-02:25)
*Je suis la Résurrection et la Vie.

( Source https://petiteportedelaurore.blogspot.com/2021/04/ego-sum-resurrectio-et-vita.html

Jn 20, 1-9

Le premier jour de la semaine,
Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;
c’était encore les ténèbres.
Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau.
Elle court donc trouver Simon-Pierre
et l’autre disciple,
celui que Jésus aimait,
et elle leur dit :
« On a enlevé le Seigneur de son tombeau,et nous ne savons pas où on l’a déposé. »
Pierre partit donc avec l’autre disciple
pour se rendre au tombeau.
Ils couraient tous les deux ensemble,
mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre
et arriva le premier au tombeau.
En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat ;
cependant il n’entre pas.
Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour.
Il entre dans le tombeau ;
il aperçoit les linges, posés à plat,
ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus,
non pas posé avec les linges,
mais roulé à part à sa place.
C’est alors qu’entra l’autre disciple,
lui qui était arrivé le premier au tombeau.
Il vit, et il crut.
Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris
que, selon l’Écriture,
il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.