MON FILS :  » PRIE ET RÉPARE » . LORSQUE LE PÉCHÉ NE S’EN VA PAS PAR LA REPENTANCE ET LE SACREMENT, IL S’EN VA PAR LA DOULEUR…

Apariciones de Edson Glauber - Photos | Facebook

MON FILS :  » PRIE ET RÉPARE » . LORSQUE LE PÉCHÉ NE S’EN VA PAS PAR LA REPENTANCE ET LE SACREMENT, IL S’EN VA PAR LA DOULEUR…


( Message de la Reine du Rosaire et de la Paix à EDSON GLAUBER – 18 Décembre 2020 )

( EDSON: Messager reconnu par l’évêque de son lieu )
Manaus-AM.

La paix à ton cœur, mon fils bien-aimé ! Mon fils, la grande persécution viendra et beaucoup souffriront.
J’ai appelé mes enfants à la prière et à la conversion il y a longtemps, mais beaucoup d’entre eux ne m’ont pas écouté et n’ont pas voulu se convertir, maintenant ils vont devoir supporter de grandes douleurs et souffrances, pour avoir l’opportunité de montrer au Seigneur qu’ils veulent changer et être bons !

Lorsque le péché ne s’en va pas par la repentance et le sacrement, il s’en va par la douleur, le sang et la persécution.

Prie, mon fils, prie beaucoup, car de nombreuses familles seront décimées par des hommes mauvais et de nombreuses vies humaines sont en jeu dans cette bataille entre le bien et le mal.


Satan désire la mort : non seulement la mort spirituelle de nombreuses âmes, mais aussi la mort physique, pour assouvir sa haine contre l’humanité, créée à l’image et à la ressemblance de Dieu.
Moi, la Mère de Dieu et la Mère de toute l’humanité, je viens dire à mes enfants de se réfugier dans mon Cœur Immaculé, en s’y abandonnant chaque jour, ainsi que leur consécration quotidienne à moi et je leur promets ma protection maternelle et mon aide dans les moments les plus difficiles.


Console mon Douloureux et immaculé Cœur, blessé et outragé, afin que soit réparée la justice divine, qui désire punir d’une manière terrible l’humanité ingrate comme jamais vu auparavant.
Mon fils, Prie et répare, ainsi tu attireras le regard bienveillant du Seigneur sur toi et sur ta famille. Je suis toujours à tes côtés avec tout mon amour de Mère et je te bénis, toi et tous mes enfants de bonne volonté : au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen !
La Sainte Mère avait une voix triste et pleurante. En écoutant ses paroles, j’ai ressenti une grande douleur dans mon cœur, pour son souci pour l’humanité sourde et ingrate qui ne veut pas l’écouter ni se convertir.

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com/