LES MOINES DU MONT CARMEL AVAIENT PEUR D’ALLER EN ENFER , EN L’AN 1251 , LA VIERGE MARIE APPARU A SAINT SIMON STOCK ( le supérieur ) et , LEUR DIT : NE CRAIGNEZ PLUS , JE VOUS CONFIE UN VÊTEMENT SPÉCIAL , QUICONQUE LE PORTERA N’IRA PAS EN ENFER .

Saint Simon Stock

LES MOINES DU MONT CARMEL AVAIENT PEUR D’ALLER EN ENFER , EN L’ AN 1251 , LA VIERGE MARIE APPARU A SAINT SIMON STOCK ( le supérieur  ) et , LEUR DIT : NE CRAIGNEZ PLUS , JE VOUS CONFIE UN VÊTEMENT SPÉCIAL , QUICONQUE LE PORTERA N’IRA PAS EN ENFER

Saint Simon Stock, le supérieur général du Carmel, savait que ses moines avaient peur d’aller en enfer. Ses moines jeûnaient et priaient. Ils vivaient reclus, séparés du monde dangereux dominé par Satan. Même ainsi, ils avaient peur d’aller en enfer.

En 1251, Notre Dame du mont Carmel apparût en Aylesford, Angleterre, à Saint Simon Stock. Elle lui dit:«Ne craignez plus. Je te confie un vêtement spécial:quiconque mourra en portant ce vêtement n’ira pas en enfer.» Moi je porte mon scapulaire brun sous mes vêtements et j’en ai un autre dans ma poche parce que je ne sais jamais quand les gens vont me demander de leur parler de l’enfer ou du scapulaire brun.

Marie a dit à un prêtre dominicain, le bienheureux Alain de la Roche, «Je sauverai le monde par mon Rosaire et par mon scapulaire.»On ne peut se spécialiser en tout et enseigner sur tout;on doit choisir.

Je crois que c’est la volonté de Dieu que je prêche sur l’enfer. Un Monseigneur, mon supérieur il y a longtemps, m’a dit à une occasion:«Tu prêches trop souvent sur l’enfer et ça fait peur au monde.»Il ajouta:«Marcel, moi je n’ai jamais prêché sur l’enfer, parce que les gens n’aiment pas ça. Toi tu leur fais peur.»

Sur un ton de confidence intime, Monseigneur m’a dit dans son bureau:«Marcel, je n’ai jamais prêché sur l’enfer et jamais je ferai ça, et regarde quelle position agréable et prestigieuse j’ai obtenue.»J’ai gardé un long silence, puis je l’ai regardé dans les yeux. «Monseigneur», que je lui ai dit:« vous êtes sur le chemin de l’enfer pour toute l’éternité.

Monseigneur, vous prêchez pour plaire aux hommes, plutôt que de prêcher pour être agréable au Christ et sauver les âmes de l’enfer. Monseigneur, c’est un péché mortel d’omission que de refuser d’enseigner le dogme catholique sur l’enfer.» Quand Dieu a envoyé les prophètes dans l’Ancien Testament, ce fut pour rappeler à l’homme de revenir à la vérité, de revenir à la sainteté. Jésus est venu, il a prêché et a envoyé ses Apôtres dans le monde pour prêcher le Saint Évangile.

 Le Serpent est venu et a répandu son venin au moyen des hérésies, mais Jésus a envoyé sa Mère Très Aimante, la Reine des prophètes:«Va sur la terre combattre les hérésies.»

Les Pères de l’Église ont écrit que la Mère de Dieu est le marteau des hérésies.Si on prend le temps d’étudier avec attention le message de Notre Dame de Fatima, on s’aperçoit que c’est un message des plus tragiques et des plus profonds, qui reflète les enseignements des saints Évangiles.

Les leçons données à Fatima

Le résumé du message de Fatima, c’est que l’enfer existe. Que l’enfer est éternel et que c’est là que nous irons si nous mourons en état de péché mortel. «Que sert à l’homme de gagner l’univers s’il perd son âme?» Notre Dame est venue nous dire que nous pouvons nous sauver au moyen de ses deux divins sacramentaux de prédestination:le saint Rosaire et le scapulaire brun. Elle met aussi une emphase spéciale sur la dévotion à son Cœur Immaculé et sur la dévotion des cinq premiers samedis.