LE PONTIFICAT DE FRANÇOIS EXPRIME UNE VOLONTÉ DE DÉMOLIR L’ÉGLISE !

LE PONTIFICAT DE FRANÇOIS EXPRIME UNE VOLONTÉ DE DÉMOLIR L’ÉGLISE !

Viganò : François est coupable d’un « grave abus d’autorité despotique ».

Les accusations contre le cardinal Becciu « doivent encore être prouvées », observe l’archevêque Viganò dans une déclaration du 2 octobre.

Il remarque que la réponse de François a été dictée « plus par la colère que par l’amour de la vérité », « plus par une illusion de toute-puissance que par la volonté de justice » et par un « grave abus d’autorité despotique ».

Viganò reproche à François d’avoir condamné sans procès comme dans le cas du cardinal McCarrick. Il l’accuse de ne pas avoir aidé des personnes innocentes comme le cardinal Pell tout en protégeant des personnes comme l’évêque Zanchetta.

François élimine les « collaborateurs honnêtes et incorruptibles », souligne Viganò, tout en considérant « le chantage de collaborateurs immoraux et malhonnêtes » comme une garantie de leur loyauté et de leur silence. Ainsi, il s’entoure de « personnages compromis » et de « scandales vivants » comme Maradiaga, Peña Parra et Paglia.

Pour Viganò, le pontificat de François exprime une « volonté délibérée de démolir l’Église », de la compromettre devant les fidèles et de la discréditer devant le monde.

L’aristocratie de l’Église est aujourd’hui aussi corrompue que les nobles français à la veille de la Révolution française (1789), conclut Viganò

.( Source https://gloria.tv/post/6z4px4FUSUbV6UrABubvn3j28