CES GENS ÉTAIENT MUSULMANS, ILS ADORAIENT LE MAUVAIS DIEU. PRIEZ POUR LES ÂMES DU PURGATOIRE, NOUS SOMMES TOUS CONNECTÉS A L’UNIQUE DIEU .

Peut-on prier les âmes du Purgatoire ? - Transmettre

CES GENS ÉTAIENT MUSULMANS, ILS ADORAIENT LE MAUVAIS DIEU. PRIEZ POUR LES ÂMES DU PURGATOIRE, NOUS SOMMES TOUS CONNECTÉS A L’UNIQUE DIEU .

( Message Céleste Via Valentina Papagna (Sydney, Australie) : … Visite aux Âmes du Purgatoire – Musulmanes – 01 08 2020 )

Visite aux Âmes du Purgatoire – Musulmanes



Pendant la nuit, comme la plupart des nuits, ma chambre était remplie de beaucoup, beaucoup d’âmes. J’ai également ressenti une souffrance intense dans mon corps, au point que je ne pouvais pas me lever et marcher. La douleur était si intense que j’ai crié au Seigneur : « Seigneur, je vais mourir ! Aide-moi, je t’en prie ! Je ne sais pas ce qui se passe ».

L’ange est alors apparu et a dit : « J’ai été envoyé par notre Seigneur Jésus. Je veux que tu viennes avec moi. Je t’emmènerai à l’endroit où les âmes ont beaucoup souffert ces derniers temps. Beaucoup d’entre elles sont mortes récemment du virus ».

J’ai demandé : « Mais qu’en est-il de toutes les âmes dans ma chambre ? »

Il a souri et a dit : « Elles peuvent attendre. Elles iront bien ; tes souffrances les soutiendront. Tu dois encore venir avec moi. J’ai beaucoup à te révéler. Aujourd’hui, je vais te montrer de nombreuses personnes qui ont besoin de ton aide et de délivrance. Ne sois pas surprise par ce que je vais te montrer et te révéler ».

Tandis que mon corps restait sur place, dans une souffrance physique intense pour soutenir les âmes de ma chambre, mon esprit fut transporté au Purgatoire pour visiter d’autres pauvres âmes.


Nous sommes arrivés à un endroit du Purgatoire où il y avait un bâtiment négligé, en total état de délabrement. À l’intérieur, il y avait beaucoup de monde. Il y avait des groupes d’hommes et des groupes de femmes, vêtus de vêtements traditionnels Musulmans, dans des nuances d’un gris terne. Les femmes portaient un voile sur la tête, mais leur visage n’était pas couvert.
L’ange expliqua que c’étaient simplement des gens ordinaires et des familles, mais qui adoraient le mauvais dieu. Ils ne croyaient pas en la Vérité. Ces gens étaient Musulmans.

Je perçus que leur pénitence était sévère et épuisante. J’ai demandé à une des dames : « Que faites-vous ? »

Elles me répondirent : « Nous travaillons pour le Seigneur. Pendant que nous vivions sur terre, nous ne Le connaissions pas. Son enseignement est juste. »

J’ai remarqué que ces gens ne se plaignaient pas de l’endroit où ils se trouvaient. Ils savaient qu’ils devaient faire leur pénitence pour être purifiés, contrairement aux chrétiens qui ont tendance à se plaindre de leur pénitence et qui veulent aller rapidement au Ciel.

Je pus voir certaines des femmes faire le ménage. Dès qu’elles terminaient le nettoyage, toute la saleté réapparaissait et elles devaient nettoyer à nouveau. Cette action elles la répétaient sans cesse.

Les femmes m’ont dit : « Nous avons faim et soif, madame. Pouvez-vous nous aider et nous donner quelque chose ? »

Je répondis : « Je n’ai rien ici, mais je vous promets de prier pour vous et de demander à Jésus d’avoir pitié de vous. »

Je compris qu’elles avaient soif de la Miséricorde de Dieu et faim du Vrai Dieu.


L’ange m’a ensuite emmenée dans un jardin à l’aspect terne, un endroit très déprimant. Là, je vis beaucoup d’hommes Musulmans faisant leur pénitence. Ils agissaient comme s’ils taillaient des arbres. Ces arbres étaient complètement secs et sans vie. Plus ils les coupaient et les taillaient, plus les branches réapparaissaient. Ils réitéraient cette action de taille des arbres sans cesse.

J’ai ensuite été emmenée plus loin, dans un endroit encore plus sombre, dans une totale obscurité. Soudain, la lumière brillante qui se reflétait de l’ange illumina les âmes se tenant devant nous. Je pus voir un groupe de femmes Musulmanes, aux visages tristes, elles étaient toutes debout, serrées les unes contre les autres, si proches les unes des autres, qu’elles ne pouvaient pas bouger. Elles avaient peur de sortir, et elles n’avaient pas le droit de sortir. Elles attendaient que quelqu’un les libère, les délivre.

L’ange dit :  » Elles attendent que tu les sortes des ténèbres. Après leur mort, elles sont devenues confuses. Maintenant, elles ne savent pas où elles sont, ni comment en sortir. »

Dans une autre partie du bâtiment, l’ange me montra un groupe d’hommes accomplissant leur pénitence. L’ange dit : « Ces hommes ont reçu une pénitence très dure. »

L’immeuble avait des portes en mauvais état avec des grilles métalliques à motifs complexes. Ces âmes devaient nettoyer les grilles métalliques à l’aide de minuscules aiguilles pointues. Ce travail de nettoyage était très fastidieux et atroce. Je compris que la pointe de l’aiguille représentait la douleur aiguë que ces hommes avaient infligée à notre Seigneur pendant leur vie sur terre. Cette action de nettoyage ils la répétaient encore et encore.

J’ai dit à l’ange : « Je peux maintenant voir les musulmans sous un autre angle. Je suis très profondément touchée de voir à quel point ils sont désespérés au Purgatoire. Ils ne peuvent s’en sortir seuls. Ils comptent sur nous pour prier pour eux ».


S’il vous plaît, priez pour ces âmes. Nous sommes tous connectés à l’Unique Vrai Dieu.

http://trinite-sainte-et-mariemamere.over-blog.com