Mes larmes ruissellent pour Mes prêtres…

Mes larmes ruissellent pour Mes prêtres…

Mes enfants, mes prêtres, lorsque Je vous enlève votre ivraie cela ne vous ampute guère de vos dons, de votre intelligence, de vos capacités, de vos talents, mais vient vous fortifier dans la foi.

Je vous éclaire en votre âme et au travers les autres qui viennent à vous, auprès de vous pour vous dire et vous chuchoter la vérité de votre âme… face à Moi votre Dieu d’amour. 

Si Je viens vous parler au travers les autres, c’est parce qu’il y a une surdité en votre cœur pour M’entendre clairement.  Le prochain que Je place sur votre route est toujours là pour vous rappeler d’abord  Mon amour pour vous et pour vous signifier par ces mots et gestes des choses importantes, et si vous êtes le moindrement attentifs, vous pourriez découvrir Ma présence qui se fait Mienne en lui. 

Lorsque Je Me fais présent au travers votre prochain, il fera comme Moi; d’abord, il vous écoutera, ensuite, il vous parlera.  Il peut même vous écouter longuement et Je lui donnerai Mes lumières pour vous.  Mais cela est un don, un don, un charisme de Dieu en Église et peu le comprenne et s’en rende compte à cause de l’aveuglement spirituel et par manque d’humilité et de foi… du coeur.  

Lorsque Je désire faire de Mes prêtres de grands saints prêtres, Je place des ouvriers de Ma Vigne sur leur route afin que d’abord Mes prêtres ne se sentent pas seul sur le chemin ardu de la sainteté. Je place de petites âmes sur leur chemin pour leur tendre la main dans leurs difficultés sacerdotales. 

Je viens les rassurer, les écouter, les consoler, les fortifier, même dans la prière avec eux.  Je viens même les instruire, fou un peu n’est-ce-pas, Je viens instruire des prêtres par des enfants de Ma Lumière. 

Oh!  Mais comme cela demande de l’humilité, une profonde humilité à des prêtres très intelligents pour s’abaisser devant la petitesse de Mes enfants de Lumière souffrant avec Moi et pour eux!  

Mes enfants de Lumière, vous, que Je forme à secourir Mes prêtres en danger, mes prêtres dans leur misère du cœur, mes prêtres qui doivent se réveiller dans leur torpeur et en qui Je viens enlever, déraciner leur ivraie, Je vous dis: n’ayez crainte de proclamer Mes paroles en vos cœurs pour les aider même si vous seriez fouettés dans Ma barque! 

Non, ne craignez point, car toujours Je vous consolerai, toujours!   Je vous fortifierai dans votre foi, toujours!   Je vous donnerai toutes les grâces de soutien dont vous aurez besoin encore pour M’aider à ramener mes serviteurs sacrés vers la voie de la sainteté, dont plusieurs se sont égarés, à cause de leur péché d’orgueil spirituel particulièrement. 

Non, ne craignez pas d’être flagellés, car tout comme Moi, vous êtes sur le chemin du calvaire encore aujourd’hui par amour pour eux, par amour pour Moi.  Il n’y a pas de plus grand amour que de vous donner pour Moi, envers eux, Mes serviteurs sacrés et pour tous mes enfants dont Je place sur votre route. 

Mes enfants de Ma véritable Lumière, ne craignez plus, car Ma Lumière vous assistera toujours au moment voulu; vous entendrez le murmure de Ma voix dans votre âme.  Ayez confiance en Moi, c’est pour le bien du sacerdoce qui est en danger dans Mon Église. 

Vous êtes de précieux ouvriers serrés contre Mon cœur, Je vous réchaufferai dans vos souffrances pour Mes serviteurs sacrés.  J’ai un grand besoin de votre abandon total pour Moi et pour Me servir fidèlement à Mes volontés, aux moindres détails de Mes volontés.  Soyez à Mon écoute, soyez présents en Mon Cœur. 

Le silence est la règle d’or et parler à Mon heure à ceux dont Je vous confie, là où Je vous envoie, voilà Ma joie!  Cela Me rend gloire votre simplicité et votre fidélité, lorsque vous répondez à mes appels d’amour inlassable, pour le bien des âmes placées sur votre route avec Moi et par Moi.

Vous, prêtres, vous les plus grands en Église, les plus instruits, Je vous dis : écoutez les paroles de Mon âme pour vous! 

Je suis parmi-vous, bien vivant; n’avez-vous pas encore compris la grandeur de Ma Résurrection! 

Vivre de Mon Évangile, n’est point la comprendre qu’avec l’intelligence dans la tête mais pouvoir l’absorber au niveau du cœur afin d’y goûter et d’en vivre d’amour, que d’amour, que d’amour et s’y fondre pour ne devenir que poussière, qu’une parcelle de poussière du brasier de Mon Amour!

Prêtres en Mon Église, écoutez les cris de souffrance de Mes petits, regardez leurs larmes pour vous et ditesvous que c’est Les miennes que vous voyez!!! 

Ce sont Mes larmes qui ruissellent pour vous faire voir ce que vous ne voulez pas voir, l’immensité de vos fragilités, l’immensité de vos misères, l’immensité de vos péchés.   

Pour devenir saints, vous devez être humbles, mais si humbles, si humbles et entrer dans cette profonde union d’amour avec Moi en accomplissant que Mes volontés, en acceptant la Vérité de Mon cœur, des paroles de Mon cœur.  JE SUIS VIVANT par Mon Saint-Esprit, JE SUIS VIVANT, JE SUIS VIVANT!!!  Que celui qui m’aime se penche devant Moi, reconnaisse l’immuable, l’immensité, le GRAND MYSTÈRE DE LA FOI AVEC LES YEUX DU CŒUR!

Amen, Je vous le dis, Je suis votre Seigneur Dieu qui vous supplie de M’écouter pour vous laisser transformer l’âme pour votre purification et votre délivrance de toute votre ivraie.  Coûte que coûte, Je devrai agir à votre insu de manière très habile pour vous aider, car de vous-même, vous n’y parviendrez pas à vous débarrasser de vos péchés.  Cela vous fera mal, mais ce mal, cette douleur, que vous subirez de Ma part, sera pour un plus grand bien, celui de vous sauver de votre aveuglement spirituel. 

Divinement, Je vous aime tendrement et vous bénis!

  Que Ma force vous accompagne dans une foi inébranlable, mes enfants de Lumière!  Merci!  Ma petite lumière au cœur du monde.  Je t’enflammerai encore davantage, afin que ta lampe éclaire de plus en plus toutes les nations. Ma Lucie, que ta Lumière ne soit que la Mienne pour toujours… pour réveiller et consoler mon peuple souffrant.  Tendrement, Je te dis, simplement, merci! 

 Début message: 8h55, vendredi 21 février 2020.  Fin du message 9h :37.

( Source: https://maranathajesus.net/2020/02/22/mes-larmes-ruissellent-pour-mes-pretres